Critique Limitless

Sortie : 8 juin 2011

Eddie Morra a tout d’un boulet. Avec son look approximatif qui le fait passer pour un SDF, sa fainéantise et son angoisse de la page blanche, il n’est pas bon à grand-chose. Tout va changer le jour où un ami lui fait découvrir le NZT. Ce NZT n’est autre qu’un produit pharmaceutique permettant d’exploiter tout le potentiel de son cerveau. En somme, Eddie devient intelligent. Très intelligent. Grâce à ce produit, Eddie va pouvoir faire des merveilles à Wall Street. Il fait de l’argent, beaucoup d’argent. Fréquente les grands noms de la finance, fricote avec la mafia… et commence à ressentir les effets secondaires d’un produit sans doute plus dangereux que prévu. Autre problème : son stock s’épuise et son fournisseur… n’est plus en mesure de fournir. Panique à bord… !

Limitless est un très bon divertissement. Certains peuvent bien dire qu’il est sans originalité, sans caractère… moi j’ai aimé ! L’idée de base, soit de profiter à 100% de son cerveau grâce à un produit miracle me fait rêver… Tout comprendre, tout voir, écrire des romans en 5 jours, apprendre une langue étrangère en une heure, avoir une super mémoire, intégrer les informations à la vitesse de la lumière… Quelle illusion inaccessible ! Alors oui, je comprends tout à fait Eddie qui s’en donne à cœur joie, découvrant toutes ses nouvelles capacités.

Limitless est donc un film légèrement amoral qui nous raconte comment une drogue peut te permettre d’être intelligent, riche et adulé. Pour le reste, inutile de rentrer dans les détails, mieux vaut le voir de ses propres yeux mais dès les premières minutes, on comprend bien que le parcours d’Eddie ne va pas être simple pour autant. La perte de mémoire, la perte de contrôle, les migraines, les ennemis qui veulent lui piquer son stock… tout ça occupe particulièrement bien ses journées.

Bon, on pourra quand même reprocher à Limitless d’être un peu creux (la réflexion aurait pu être un peu plus poussée que ça) mais ce film est remarquablement bien rythmé et nous entraine avec lui dans sa course folle (et contre la montre). Il y a plusieurs étapes bien menées, de l’action, du suspens… Que demande le peuple ?

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.