Critique Les jardins du roi

jardins-du-roi

Sortie : 6 mai 2015

Vous allez penser que je suis une grosse râleuse et vous aurez certainement raison ! Mais j’ai été assez déçue par Les jardins du roi, un film qui avait pourtant tout pour me plaire !

Les critiques que j’avais pu lire au moment de sa sortie m’avaient dissuadée de me déplacer jusque dans les salles mais… presque avec regrets car j’avais malgré tout envie de le voir. On se refait pas : acteurs cool + Louis XIV + histoire d’amour = séduction !

Le résumé :

Comme vous le savez, ce film réalisé par Alan Rickman raconte l’histoire d’amour fictive entre André Le Nôtre, le célèbre jardinier du roi et Sabine De Barra, une femme déterminée et talentueuse qui se verra attribuer la réalisation du Bosquet des Rocailles dans les jardins de Versailles.

Le jardinier du roi, c’est Matthias Schoenarts et la Sabine, Kate Winslet. Deux acteurs que j’aime beaucoup ! Si le second m’a paru totalement éteint et sans charme aucun dans ce rôle (et dieu sait que ça me fait du mal de dire ça) , la seconde, légèrement habituée aux films en costumes (et c’est rien de le dire), fait très bien son job et restera crédible de A à Z. Si ce n’est pas forcément le plus beau rôle de sa carrière, il n’en reste pas moins intéressant… mais difficile pour moi de vraiment m’intéresser et me passionner pour le destin d’une femme qui n’a pas existé.

Mon verdict

Bien sûr, la reconstitution historique est soignée et fait plaisir à voir. La fan de films historiques que je suis a frémi de bonheur. Les décors sont magnifiques, tout comme les costumes. Mais je n’ai pas les connaissances nécessaires pour vous affirmer que la reconstitution est parfaite. Au vu de ce que j’ai lu, de nombreuses libertés ont été prises !

Ma foi, j’aurais pu passer sur ces points là s’il n’y avait pas eu LA liberté de trop, soit l’âge de Le Nôtre ! Au moment des faits, cet homme avait quand même 69 ans. Dans le film, il en a moitié moins… car un homme entre 35 et 40 est forcément plus sexy d’un papy de 70…c’est quand même mieux pour la romance ! Cette histoire d’âge change pas mal de choses et vide complètement de sens les scènes entre le jardinier et le roi. Le Nôtre avait quand même 25 ans de plus que son souverain ! La relation d’amitié, la complicité entre les deux hommes forgée par plusieurs décennies de collaboration est assez mal rendue car trop survolée…

Au profit de la romance avec Sabine. Bien entendu.

Alors là, je vous laisse juger. Chaque sensibilité, chaque petit cœur réagit à sa manière. Personnellement, je n’ai pas été vraiment émue par la relation entre Sabine et le jardinier. Il y a de jolis passages malgré tout et leur relation est loin d’être mièvre. J’ai trouvé que cela manquait pas mal de passion… mais cela vient sans doute du fait que je n’ai pas trop aimé Le Nôtre, un homme finalement peu attachant à mes yeux.

Je terminerais juste en disant que Les jardins du roi portent mal leur nom. Du moins, le tire français est plutôt mal choisi. Moi, j’aurais plutôt appelé le film « Coup de foudre au fond du trou » (référence au bosquet où travaille Sabine). Des jardins du roi ne sont pas une seconde mis en valeur, d’ailleurs on ne verra absolument RIEN de ces derniers (sauf dans les dernières secondes). Et de toute manière, on en apprend finalement peu sur le Bosquet des Rocailles en tant que tel… c’est un peu frustrant. De toute manière, le film n’a pas été tourné à Versailles car c’était trop cher.

Je ne parlerais pas du scénario qui, que vous ayez aimé ou pas le film, vous aura paru sans surprises. De la mise à l’épreuve de Sabine au succès final, la trame de l’histoire se déroule sur des rails très classiques. D’où certaines longueurs.

En conclusion :

D’une certaine manière, Les jardins du roi est un film un peu tiré par les cheveux car, sous ses airs historiques, il associe constamment la réalité et la fiction.  Le  mélange obtenu me dérange un peu. Même beaucoup. Je me demande comment un réalisateur peut arriver à se dire « Je vais faire un film où Le Nôtre va tomber amoureux d’une femme qui n’a pas existé. On sera en 1682 mais André sera fringuant et sans une ride ! ça se passera à Versailles mais on ne verra pas Versailles ».

Voilà voilààààààààààà.

Bon, j’ai été un peu méchante (mais réaliste) alors que j’aurais adoré écrire ici que j’avais adoré ce film. Il n’en reste pas moins bien interprété, bien réalisé. C’est un joli film à voir au moins une fois et sans se prendre la tête sur le pourquoi du comment comme j’ai pu le faire ! 😀

8 comments

  1. Zofia says:

    Ah ben merde alors ! je l’avais raté au ciné mais pensant que c’était un bon film en costumes mais là je suis assez désappointée ^^
    Au pire si un jour il passe à la télé, je me laisserais peut-être tenter.
    Y en a encore des acteurs qui sont quand même pas mal foutu à plus de 60 ans donc c’était possible si on se donne la peine de trouver un acteur ayant le bon âge, ou au moins plus près.
    Zofia Articles récents…RAT a week, 14 au 20 septembreMy Profile

    • Audrey says:

      Ce n’est pas un mauvais film hein ! Mais franchement…il est loin de tenir ses promesses ! Surtout que j’avoue qu’au début, en cruche que je suis, je pensais que Sabine de Barra avait existé ! Quand j’ai compris que non, j’ai été super contrariée lol ^^

      Hum… un acteur charmant à 69 ans, je vois pas ! Mais tu as raison, ils auraient pu trouver quelqu’un de plus vieux. Un beau mâle de 50 ans aurait déjà pu faire l’affaire.

  2. Zofia says:

    Oui y a quand même un gros casting ce qui justifie une grosse attente ! donc la déception peut se comprendre.
    Bon en même temps, moi aussi j’aurais pensé qu’elle avait vraiment existé alors ! (nous sommes donc 2 cruches ^^)

    Sinon en acteur pas trop à plus de 60 ans, y a Pierce Brosnan qui en a 62, bon c’est le seul qui me vient à l’esprit ms c’est déjà ça !
    Zofia Articles récents…RAT a week, 14 au 20 septembreMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge