Critique Les Enquêtes du Département V : Miséricorde

Suite à une bavure, l’inspecteur Carl Mørck a perdu son coéquipier et voit son meilleur ami paralysé. Bref, ce n’est pas forcément la joie pour cet homme légèrement caractériel et globalement peu apprécié (et divorcé). Mis sur la touche, il est finalement chargé d’archiver les vieux dossiers du commissariat avec Hafez el Assad, l’assistant qu’on lui a collé. C’est dans ce contexte qu’il va rouvrir l’affaire de Merete Lynggaard, une jeune politicienne disparue 5 ans plus tôt. S’il était peu emballé par ses nouvelles fonctions, Carl va très vite se prendre au jeu et remontera avec brio le fil des évènements. Le département V est né !

Ces derniers temps, j’ai l’impression que sur le net, on parle beaucoup du danois Jussi Adler-Olsen et de ses polars. Miséricorde est l’adaptation du 1er roman et il est sorti direct en VOD fin mars. La suite des enquêtes, Profanation, sort le 8 avril, au cinéma cette fois (si j’ai bien compris). Je n’ai évidemment pas lu l’un ou l’autre livre mais je vous avoue que j’ai été particulièrement emballée par ce film que j’ai trouvé très efficace et surtout, très prenant.

Côté scénario : c’est simple, cela va droit au but, sans fioritures superflues. Ce n’est pas hyper novateur non plus, pas riche en surprises mais cela reste tout à fait honorable et dans la lignée des bons polars. Je ne peux pas en dire trop sur l’histoire en tant que telle mais j’ai apprécié la beauté esthétique d’un film tout à fait honorable. On pourra regretter la mise en scène un peu trop linéaire mais le fait est que l’ambiance sombre et mélancolique retient immédiatement notre attention.

Alors bien sûr, les râleurs pourront dire que c’est quand même du déjà vu, notamment en ce qui concerne les personnages principaux et ce fameux duo. Carl est un peu le flic cliché, cynique et blasé (et porté sur la bouteille). Mais à mon sens, ce genre de personnage fonctionne toujours. Assad est, pour le moment, beaucoup plus mystérieux mais je l’apprécie particulièrement. J’ai hâte d’en savoir plus sur son passé et l’homme qu’il est vraiment.

En somme, Miséricorde est plutôt une bonne surprise et j’ai hâte de voir ou même de lire (soyons fous) l’enquête suivante.

4 comments

    • Audrey says:

      Dans ce sens là, ça peut être intéressant en effet ! Peut être que, moi qui ai commencé par l’adaptation, je me plongerai dans le bouquin un jour… mais pas tout de suite ! ^^

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.