Critique Les amants passagers

Sortie : 27 mars 2013

Quoi de mieux qu’aller voir un petit Almodovar en revenant de Barcelone afin de rester un peu plus longtemps dans l’ambiance espagnole ? Je ne rate aucun film de ce réalisateur car je l’apprécie tout particulièrement mais cette fois, il m’a déçue.

Évidemment, on est loin des « grands Almodovar », comme on dit. Les amants passagers est un film plutôt léger, une comédie pure et dure comme il ne nous en avait pas servi depuis longtemps. Là n’est pas le problème ! J’étais prête à embarquer dans l’histoire quand même, et plutôt deux fois qu’une !

Si j’ai aimé le panel des personnages, plus farfelus les uns que les autres, j’ai trouvé que le film tournait très rapidement à vide à cause d’un scénario pas vraiment fouillé, pas vraiment épais. C’est sans doute un parti pris (j’espère !) et une volonté de se cantonner à l’art du « comique de situation » mais cela m’a frustrée. L’histoire de cet avion en partance pour le Mexique qui se trouve en proie à des problèmes techniques très préoccupants était une bonne idée de base. Néanmoins, je pensais que l’idée allait être un peu mieux exploitée que ça.

J’ai également eu du mal à m’intéresser aux « retours sur terre », soit aux conversations des passagers avec leurs proches restés à terre. Pour moi, sortir du huis clos (donc de l’avion) est une grosse erreur car cela casse terriblement le rythme pour ajouter des intrigues secondaires qui n’apportent pas grand-chose à l’ensemble.

Dans Les amants passagers, l’avion tourne en rond au dessus de la ville de Tolède et le scénario du film tourne avec. Heureusement, le tout ne dure qu’1h30 et a quand même l’avantage d’être frais, coloré et (parfois) amusant. Il y a de bons moments, de bonnes répliques mais je n’ai pas été convaincue. Je ne regrette absolument pas d’avoir vu ce film mais j’étais persuadée d’aimer un peu plus que ça…

4 comments

  1. auroreinparis says:

    J’ai bien aimé mais je suis tout à fait d’accord avec toi, s’intéresser aux personnages sur terre était une erreur, et ça commençait à tourner en rond. Heureusement qu’il n’a pas fait durer le plaisir !

  2. petiteconne says:

    Oui c’est aussi une preuve de sagesse de savoir arrêter un film juste avant de tout gâcher !
    Tu l’as vu en VO ou VF ?
    Moi je voulais le voir le VO mais ne pouvant pas au moment donné, je me suis tapée la VF. Je pense que ça doit enlever une bonne dose de charme au film :-/

Laisser un commentaire

CommentLuv badge