Critique Les adoptés

Sortie : 23/11/2011
Note : 2.5/5

Les adoptés, c’est l’histoire d’une famille. D’une famille de femmes, bousculées par les aléas de la vie mais qui s’est relevée, coup après coup, toujours plus unie. Il y a Marine, Lisa et son fils, leur mère. Elles vivent leur vie sans hommes. Le jour où Marine tombe amoureuse pour de bon, cet équilibre s’écroule. Lisa le vit mal. Marine culpabilise mais se laisse finalement aller à cette passion dévorante mais va vite se faire rattraper par son destin…

Mélanie Laurent est une actrice qui agace. Qui m’agace. Outre le fait qu’elle ait à présent bien percé dans le cinéma français, elle a trouvé le moyen de s’incruster à Hollywood, notamment en jouant dans un Tarantino, excusez-moi du peu. Elle s’est tapé le luxe d’enregistrer un album (atrocement nul, d’ailleurs) avec Damien Rice qui, à ce que j’ai lu, a été son amant pendant toute l’écriture et la réalisation de ce projet (comme s’il fallait coucher avec une fille pour avoir envie de travailler avec elle ?). Et puis elle a décidé qu’il était temps pour elle de faire son propre film. Les adoptés est écrit, réalisé et en partie joué par la même Mélanie Laurent.

Quand j’ai commencé le film, j’ai décidé de mettre mes préjugés de côté. Je me suis dit aller ma vieille, il peut être très bien, passe pas à côté juste parce qu’elle a une gueule qui te revient pas. Au final, Les adoptés ressemble à l’idée que je pouvais m’en faire au départ : ni horrible, ni génial, il se laisse regarder mais t’es content quand arrive le générique de fin.

Que dire sur la forme ? Rien de spécial. La réalisation est plutôt lisse et il y a vraiment trop de flous artistiques…Au bout d’un moment ça énerve plus qu’autre chose… Cependant, pas de grosses bourdes, ça passe bien…du moins t’as pas envie de dire qu’elle s’est ratée sur ce point là. Les images sont belles. Qui pourrait dire le contraire ?

Que dire sur le fond ? Rien non plus. Les adoptés n’apporte rien de nouveau. C’est un film qui parle des rapports familiaux, de l’amour, de la perte, de la mort, de la souffrance et de la renaissance/reconstruction d’une famille qui doit continuer malgré tout. Niveau comédie dramatique, tu peux pas faire plus classique finalement. Puis parler de coma, tout ça, je trouve que c’est jouer sur la corde sensible un peu trop facilement. Trop de sensiblerie mais attention, c’est une critique que je pourrais faire pour de nombreux films. Du coup, j’ai eu l’impression de passer à côté des vraies émotions. Les personnes sont, quant à eux, plutôt intéressants et j’ai été très contente de retrouver Clémentine Célarié que j’aime beaucoup et qui mérite de beaux rôles.  Trop peu présente dans ce film, elle a quand même quelques répliques qui font mouche.

Impossible également de ne pas grincer des dents en voyant Mélanie se mettre plusieurs fois en scène avec une guitare à la main. L’inspiration de l’artiste torturée qui trouve son bonheur et son épanouissement final sur scène… Bon, ok. Mais ça fait sourire quand on connait le flop de l’album de l’actrice (ahah !)

Au final, beaucoup trop de longueurs. Le scénario doit tenir en une ligne et même si je peux également le reprocher à beaucoup de films, et bien ça fait tout simplement chier qu’on nous prenne pour des cons à chaque fois. Marre de ces films qui ne se résument qu’à du remplissage.

4 comments

  1. zofia says:

    J’avoue avoir un peu de mal avec les réalisateurs qui ne se mettent eux-mêmes en scène. Mais c’est bizarre, je sais pas pourquoi j’étais sûre que tu aimais bien Mélanie Laurent !
    Je l’aime bien en tant qu’actrice et j’avais envie de voir le film, un peu moins maintenant ^^

    • petiteconne says:

      je l’aimais bien…. à ses débuts.
      Maintenant, je trouve que son registre est pas hyper varié, qu’elle joue toujours de la même manière, avec les mêmes sourires, les mêmes intonations, les mêmes mimiques. J’ai l’impression de retrouver la même variante de personnage à chaque fois et ça me soule.
      J’ai surtout l’impression qu’elle manque d’humilité et que ces derniers temps, elle se prend un peu pour une vraie star et ça aussi, ça me soule.
      Pour finir, je trouve qu’elle a abusé de se mettre en scène dans son premier film. Je trouve qu’elle mélange tout, qu’elle fait tout à la fois et que finalement, elle ne s’inscrit véritablement dans aucun domaine. Elle fera mieux de se trouver un super beau role… jusque là, ils ont été rares finalement.

  2. Zofia says:

    Bon il est vrai qu’elle a un peu tojours le même rôle c’est clair. Je l’avais beaucoup dans Le concert mais c’était presque un second rôle. Elle n’a pas encore eu de grand rôle, de vraie composition, elle est toujours un peu elle. J’ai lu une interview de Charlize Theron qui disait que si on lui proposait des rôles où elle ne serait qu’elle-même ça l’intéressait pas.

    • petiteconne says:

      Charlize Theron c’était dans Studio non ? Je suis à nouveau abonnée depuis décembre ^^ J’ai moyen le temps de le lire mais bon… je le reçois! ^^

      Voilà, il manque un vrai rôle à la Laurent pour s’imposer parce que même si elle a fait aucun film trop nul (à part requiem pour une tueuse qui était vraiment ridicule à certains moments), je peux pas dire qu’elle restera dans ma mémoire pour ses prestations… Et elle s’est pas donné un role d’une plus grande envergure dans son film pour autant.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.