Critique L’enfant des cimetières, Sire Cédric

Je n’avais jamais lu le moindre livre de Sire Cédric. Croisant de plus en plus souvent son nom, il m’a vite semblé impératif de réparer cette lacune !

Pocket_EnfantR_2012

Résumé

David est photographe de presse et travaille avec Aurore, une journaliste ambitieuse et toujours à la recherche du sujet le plus croustillant. Une nuit, elle l’appelle pour couvrir avec elle un meurtre atroce : un fossoyeur a massacré sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se suicider. Est-ce simplement une crise de folie meurtrière ou l’homme a-t-il été inspiré par une entité extérieure ?

Pour David, prendre ces photos est une épreuve. Il ne se doute pourtant pas encore que cette simple nuit de travail va le plonger jusqu’aux confins de l’inimaginable.

Mon avis

Sire Cédric est un auteur qui me semble très populaire sur la toile. Je peux difficilement juger son travail sur un seul livre mais cette première expérience m’aura en tous cas donné envie de découvrir d’autres romans de l’auteur (d’ailleurs, si vous en avez à me conseiller, n’hésitez pas).

J’ai beaucoup aimé le côté thriller de son roman car j’ai trouvé son intrigue efficace, mystérieuse et haletante jusqu’à la toute fin. Et c’est justement ce que j’attendais de ce livre : être immergée dans une intrigue très sombre et prenante. Certes, Sire Cédric n’y va pas de main morte côté gore (avec visiblement un goût certain pour le « crevage d’yeux ») et si ce n’est pas du tout votre tasse de thé, passez votre chemin (après, je vous rassure, la violence n’est pas présente à chaque page, loin de là !).

De mon côté, au cinéma comme en littérature, je reste toujours plus sensible aux ambiances mortifères, aux décors macabres qu’au gore pur et dur et heureusement, le livre m’a également satisfaite de ce point de vue là. Il y a de très belles scènes bien flippantes (à mon goût) et à certains moments, lisant ce livre en pleine nuit, j’ai senti que mes sens étaient aux aguets et qu’un frisson d’épouvante était à deux doigts de me traverser !

Je savais que l’auteur était plus ou moins spécialisé dans le « thriller fantastique » mais je ne pensais pas que la dimension fantastique allait être aussi présente. C’est peut-être cette caractéristique qui m’a empêché d’adhérer à 100 % à ce roman. J’ai beaucoup aimé sa gestion de l’intrigue, l’aspect très dark de l’histoire mais je pense aimer les thrillers un peu plus « terre à terre », si je puis dire. Tout ce qui touche à l’ésotérisme ne m’embarque pas toujours…

…. Attention, je ne dit pas que l’histoire de L’enfant des cimetières n’est pas  cohérente. Le travail des flics impliqués, Alexandre Vauver en tête, est tout à fait conforme aux méthodes développées par les policiers officiant dans des polars plus classiques. L’enquête se tient, fonctionne grâce à des enchaînements logiques et n’est pas « facile ». Je dis juste qu’il y avait peut-être un peu trop de surnaturel pour moi.

Mettez cette remarque sur la « surprise » engendrée par la découverte de l’auteur. Je suis sûre qu’après digestion de l’info, ma prochaine lecture de Sire Cédric me semblera appréciable en tous points.

Dernière chose, et cela n’engage que moi, je n’ai pas non plus eu de coup de cœur pour les personnages. Alexandre Vauver me parait plutôt intéressant mais n’a pas été assez développé à mon goût. Je n’ai pas trop adhéré à la personnalité de David ni même à celle d’Aurore mais j’ai bien aimé Kristel, ses tableaux et ses cheveux bleus.

Room-Read-livres-hauteur-enfants_0_730_502

J’ai lu ce livre dans le cadre de mon challenge perso « Je vide ma PAL »

7/88

3 comments

  1. Zofia says:

    Je n’ai pour l’instant, lu qu’un roman de cet auteur (De fièvre et de sang) qui m’avait beaucoup plu. C’est volontairement que je me suis pas encore plongée dans ces autres livres car je ne veux pas tout dévorer d’un coup ^^
    Le flic est un personnage récurrent car c’est celui qui mène l’enquête dans le bouquin que j’avais lu, avec la profileuse Eva.
    Zofia Articles récents…Vu, Lu, EntenduMy Profile

    • Audrey says:

      Oui il est également dans Le jeu de l’ombre ! Mais si je devais en lire un autre, je passerais bien à De fièvre et de sang pour découvrir Eva ^^

Laisser un commentaire

CommentLuv badge