Critique L’amour dure trois ans

Sortie :18/01/2012

Note : 3.5/5

 

Le résumé : Marc Marronnier est critique littéraire et chroniqueur. Plutôt mondain comme mec, il vient se divorcer d’Anne, celle qui a partagé sa vie pendant trois ans. Pour lui, l’amour a une date péremption claire et nette : il a même écrit un bouquin pour parler de sa vision (très cynique) des choses. Tout cela aurait pu continuer longtemps mais Marc vient de rencontrer Alice, une jeune femme explosive qui va tout de suite lui faire croire à l’amour..Et c’est reparti pour un tour :

Ce que j’ai aimé : Sans être un fan ultime, j’aime bien Beigbeder et j’aimais bien aimé L’amour dure trois ans même si sa lecture remonte à la nuit des temps. J’avais un peu oublié le style, un peu oublié l’histoire. Bref, les conditions étaient idéales pour se plonger dans le film, le premier long-métrage de l’écrivain lui-même. En gros, j’ai envie de dire que ce film est léger, drôle. Le ton est enthousiasmant dans la première demie-heure du film. On accroche.  Les répliques font souvent mouche et on se prend d’affection pour le personnage principal, incarné par un Gaspard Proust hyper convaincaint dans la peau de ce critique littéraire désabusé… mais un peu fleur bleue quand même. Car certes, L’amour dure trois ans parle de l’échec amoureux par excellence mais raconte aussi une histoire d’amour sur un mode plutôt fleur bleue si on y réfléchit bien…Heureusement, beaucoup d’ironie saute le tout du cucul.

Ce que je n’ai pas aimé : Je n’ai pas grand-chose à évoquer, si ce n’est qu’à mes yeux, le film perd un peu de son rythme et donc, de son intérêt dans la dernière partie. On peut également noter que cette comédie est plutôt snob, ce qui pourra en énerver quelques-uns. Bien entendu, on évolue dans un certain milieu, au milieu d’intellectuels, d’artistes, de gens friqués… Ils ont du fric, de belles maisons, une belle déco, de jolis vêtements… En même temps, on ne va pas demander à Beigbeder de filmer les bas fonds non ? Agaçant, ça l’était mais le décor m’a semblé logique.

En bref : L’amour dure trois ans est une réussite. Drôle, cynique et porté par des acteurs géniaux. Le scénario n’est pas peut être pas des plus originaux mais on passe un très bon moment !

2 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge