Critique L’affaire des corps sans tête, Jean-Christophe Portes [challenge des 12 thèmes]

Ce mois-ci, le thème était :

  • Février: « Jeune premier » → le premier tome d’une saga

Résumé éditeur

1791. On découvre des cadavres dans la Seine, nus et la tête coupée. Malgré l’émoi que cela provoque, Victor Dauterive, jeune officier de la nouvelle Gendarmerie n’a guère le temps de s’en préoccuper : Lafayette, son mentor, l’a chargé d’arrêter Marat, ce dangereux agitateur qui en appelle au meurtre des aristocrates. Une mission qui tourne vite au cauchemar pour l’enquêteur qui joue sa vie en posant trop de questions. Les vainqueurs de la Bastille sont-ils de vrais patriotes ou des activistes corrompus ? Existe-t-il vraiment un Comité secret aux Tuileries, dans l’ombre de la Cour ? Et n’y aurait-il pas un lien entre Marat et ces corps flottant dans la Seine ? Peu à peu, Victor Dauterive lève le voile sur un effrayant complot. Une conspiration qui pourrait changer le cours de la Révolution…

Mon avis

L’Affaire des corps sans tête est un bon roman historique. Le style de l’auteur est clairement soigné, documenté et de ce fait, l’immersion est totale et ce, dès les premières pages de l’ouvrage.

Si vous appréciez le Paris révolutionnaire, que vous rêvez de plonger au cœur de la vie quotidienne de l’époque, que vous n’êtes pas contre croiser les trajectoires de Danton, La Fayette ou encore Marat, vous allez adorer ! Pour ma part, j’ai beaucoup aimé le décor, la reconstitution historique, l’évolution des rivalités entre les différents partis politiques… La royauté vacillante, le nouveau régime qui peine à tenir sur ses pattes… On sent que quelque chose gronde sous les pavés et tout va finir par se casser la figure à grand bruit.

Avec ce roman, la balade historique est vraiment, vraiment réussie mais malheureusement, j’espérais une dimension policière plus forte. Certes, il y a une vraie enquête dans ce roman (avec de nombreuses fausses pistes) mais notre personnage principal, le pourtant très sympathique Victor Dauterive, est un peu passif la plupart du temps. Son caractère et son côté « pas très éveillé » (voire pas toujours très futé) va de pair avec son jeune âge. Il a dix neuf ans et et manque d’expérience dans…  à peu près tous les domaines. Il fait bourde sur bourde mais chose étrange : s’en sort à chaque fois. Dans la réalité, un homme tel que lui serait mort mille fois avant d’arriver à la fin de l’intrigue, ses ennemis n’en auraient fait qu’une bouchée. Se débarrasser de lui aurait été si facile !

Certaines scènes de ce roman sont pleines de charme, intéressantes, vives : les pages se tournent toutes seules ! A certains moments, le roman se fait pourtant un peu plus « creux », un peu plus longuet et durant ma lecture, mon intérêt est souvent retombé avant de remonter, puis de retomber, ainsi de suite. En somme, je crois qu’on peut dire que j’ai trouvé ce roman un peu inégal. Dommage car il y a de très bonnes choses dans L’affaire des corps sans tête, raison pour laquelle je vous recommande quand même de mettre le nez dedans ! Surtout si vous aimez les romans historiques !

En quelques mots,

Malgré une écriture très fluide, jamais pompeuse et agréable à suivre, L’affaire des corps sans tête m’a convaincue à moitié. Peut-être ai-je éprouvé quelques réticences à suivre deux intrigues en parallèle, l’auteur passant constamment de l’une à l’autre sans transition (ou presque ! car rassurez-vous, on sait quand même toujours où on en est malgré tout). Le personnage principal est sympathique mais parfois assez agaçant à mes yeux et ne m’a pas permis de rester captivée durant l’intégralité du roman. Je sais néanmoins que je lirai le tome 2 en espérant retrouver un Victor un peu plus « imposant », avec un peu plus de profondeur !

 

4 comments

  1. A-Little-Bit-Dramatic says:

    Je n’apprécie pas spécialement la période de la Révolution qui n’est pas, et de loin, ma période historique préférée… J’aime le XVIIIème siècle, mais pas celui-là, je l’avoue. 😉 Mais en même temps, je suis assez tentée… Peu de romans se passent à l’époque de la Révolution au final et un roman historique en plein coeur de cette période troublée promet d’être passionnant alors pourquoi pas, un jour, peut-être ? Contente de voir que tu as validé le thème de février avec une lecture qui t’a convaincue. 😉
    A-Little-Bit-Dramatic Articles récents…La Femme au Temps des Cathédrales ; Régine PernoudMy Profile

    • Audrey says:

      Le contexte historique est passionnant alors même s’il n’est pas ta tasse de thé, tu pourrais y trouver un intérêt 🙂 Peut-être auras tu l’occasion de tenter un jour 🙂
      Oui t’as vu ça ? Je suis même pas en retard cette fois !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge