Critique Lady Susan, de Jane Austen

Note : 7/10

Le résumé : Veuve depuis seulement quelques mois, Lady Susan est une coquette qui ne pense qu’à faire la belle et à séduire. Les convenances ? Elle ne connait pas. Ce qui l’intéresse, c’est son plaisir et elle a une tendance à mépriser le monde entier dont sa fille, Frédérica, qu’elle essaie de marier de force à un imbécile.

Ce que j’ai aimé : Cet ouvrage est entièrement épistolaire. Vous l’aurez compris : on n’y trouve que des lettres, dont celles de Lady Susan, bien entendu. La diversité des points de vue, la multiplicité des détails et les informations qui nous arrivent au compte goutte nous permettent de comprendre les histoires qui se trament alors.

Ce roman épistolaire est tout entier soutenu par le personnage de Lady Susan, une femme absolument détestable. Manipulatrice, orgueilleuse au possible et parfois cruelle, elle mène son petit monde à la baguette et ne supporte pas que le moindre obstacle se trouve sur sa route. Elle a mauvaise réputation ? Cela lui importe guère. On prendra plaisir à la détester.

Jane Austen dresse, encore une fois, une série de portraits plus raffinés les uns que les autres. Loin d’être caricaturaux, les personnages sont tous en nuances et leurs réactions, terriblement humaines et réalistes. On se prend vite à l’histoire et on enchaine les lettres de ce court roman en quelques heures.

Ce que je n’ai pas aimé : J’ai pris plaisir à lire cet ouvrage mais si l’on retrouve quelques thèmes chers à Jane Austen, il est certain que ce livre n’a aucun rapport avec ce que j’avais l’habitude de lire. L’héroïne est terriblement différente mais non moins intéressante (malgré ses défauts).  De plus, j’avoue qu’une certaine lassitude s’est installée avec le temps. J’aime bien quand des lettres sont intégrées à la narration mais ne lire que ça, c’est parfois un peu rébarbatif (sauf dans le cas des Liaisons dangereuses mais là, c’est une autre histoire !).

En bref : Lady Susan est une œuvre agréable et rapide à lire. Elle ne pas vraiment marquée pour autant.

(ps : j’arrête les Jane Austen pour le moment, je pense me lancer dans Dracula dans les jours qui viennent).

Laisser un commentaire

CommentLuv badge