Critique La Belle et la Bête

Sortie : le 12 février 2014

 Samedi dernier, je suis allée voir La Belle et la Bête mais débordée par le travail, je n’ai pas eu une seconde à moi pour en parler ici. De toute manière, vu le nombre ridicule de commentaires que je reçois ici chaque mois, je pense que mon avis n’intéresse…que moi ! J’ai même remarqué que le nombre de visites est plus important les jours où je ne poste aucun article. Un comble.

Bref. Je n’étais pas hyper pressée d’écrire cette critique car la version de Christophe Gans ne m’a pas enthousiasmée plus que ça. Je vous épargne le résumé de l’histoire, tout le monde le connait et ça me permet de gagner du temps (car du travail m’attend encore).

Parlons déjà du grand point positif du film : son décor. Il est en tout point magnifique. J’ai particulièrement apprécié le rendu du château envahit par les roses. Il est tel que je l’ai toujours imaginé. La beauté des costumes et des images est incontestable. Devant tout ça, on y croit vraiment ! Mais pas longtemps…

Car oui, malgré ses grandes qualités visuelles, La Belle et la Bête m’a déçue car il manque cruellement d’émotion. Les dialogues m’ont semblé bêtes à mourir et je n’ai pas vraiment apprécié tous les rajouts à une histoire qui se suffit déjà à elle-même. Toute cette histoire autour des frères de la Belle…mais où sont-ils allés chercher tout ça ? On se perd, on s’y perd et même les rendez-vous entre la Belle et la Bête ne parviennent pas à nous faire éprouver quoi que ce soit. Le début du film est trop long et finalement, on passe trop vite sur la naissance d’une romance qui en devient ridicule et devrais-je dire, superficielle.

L’autre point négatif est que le film est trop grand public. Il s’adresse à tous et à personne en particulier. D’une certaine manière, Christophe Gans déshabille le conte de tout son mystère et nous livre une histoire bien claire, bien expliquée qui ne laisse pas la place au rêve ou même à l’imagination. Tout est prémâché, on a plus qu’à avaler. Miam ! De là à dire qu’on  nous prend pour des crétins sans cervelle… il n’y a qu’un pas mais c’est à vous de savoir si vous voulez le franchir ou pas. De mon côté, les choses sont claires.

La Belle et la Bête est un film très beau, mais un film terriblement lisse. Léa Seydoux est très belle, Vincent Cassel est très viril. Mais c’est tout. Si j’ai VRAIMENT VRAIMENT été enthousiasmée par les décors, j’ai beaucoup moins aimé les prestations des acteurs et la mièvrerie qui s’écoule de l’ensemble. Alors ok, c’est divertissant et les effets spéciaux sont vraiment intéressants mais on perd toute l’essence d’une histoire qui me tient à cœur. En somme : courrez-y pour apprécier la forme mais n’attendez pas grand-chose du fond.

6 comments

  1. Clownface says:

    J’avais bien aimé les trois premiers films de Gans. Mais celui-là ne me dit vraiment rien, entre autre à cause des acteurs, mais pas que…
    Après c’est un maître en ce qui concerne les belles images, son Silent Hill était magnifique, ça ne m’étonne pas que se soit le cas ici !
    Faut savoir que Gans a beaucoup de projets très pop culture qui, personnellement, m’enthousiasme beaucoup (la jeunesse du Capitaine Némo par exemple) cependant, il n’arrive jamais à les financer malgré le succès qu’a été le Pacte des loups. Donc, il fais des films qui plaisent un peu plus aux producteurs. La Belle et la Bête me semble rester assez proche de son univers, mais j’ai peur que ce ne soit plus une commande qu’un film qu’il souhaitait ardemment réaliser, et ce que tu dis sur le côté prémâché de l’histoire me conforte assez dans cette idée…

    • Audrey says:

      Je veux bien te croire. Il faut dire que je ne m’intéresse pas beaucoup à son travail donc je ne sais pas trop où il en est ni pourquoi il fait ce qu’il fait. J’ai vu le Pacte des loups au ciné,à l’époque de sa sortie mais même si j’avais apprécié, j’avais été très embêtée par rapports à certains choix, notamment la gueule qu’avait la bête et que j’avais finalement trouvée ridicule. Il faudrait vraiment que je le revois, pour me refaire un avis car depuis 2001, je ne pense pas l’avoir revu. En tous cas sur ce coup je lui en veux car il a vraiment pourri une histoire qui aurait mérité un autre traitement, même si le décor est génial. Mais ce n’est que mon avis !

  2. Zofia says:

    Ben moi j’attendais ton avis sur ce fim justement avant de me décider ! c’est un peu ce que je craignais car déjà le fait que ce soit tout public m’avait un peu ennuyée, à la limite j’aurais préféré un film clairement adulte, dans le traitement ça me fait un peu penser à Alice aux pays des merveilles de Tim Burton, très beau visuellement mais finalement pauvre.
    Zofia Articles récents…Puzzle de Franck ThilliezMy Profile

    • Audrey says:

      C’est pas que c’est un film pour les enfants mais il est vrai qu’il y a une touche « je fais un film pour les familles ». J’ai donc été très gênée par certains dialogues. Des répliques comme le « n’oubliez pas de m’aimer » que balance la Belle à sa famille avant de foncer chez la Bête, c’est juste ridicule :-/ Ajouté au côté cucul de l’histoire qui n’est ABSOLUMENT pas présent dans l’œuvre originale… ça manque de subtilité :-/ Je reste charmée par tout l’aspect visuel mais franchement, c’est bien parce que j’aime ce conte à la base. J’ai cru que JS allait s’endormir tellement il trouvait ça niaiseux..

  3. Lujena says:

    Merci pour ta critique ! Bon je saurai un peu mieux à quoi m’attendre quand je le verrai….. 😉
    Gans a toujours été « accro » aux belles images, (Dans « Le pacte des loups », dans « Crying Freeman », mon préféré) au côté graphique et photo de ses films. C’est vrai que du coup, parfois, les films sonnent creux…. Faut qu’il s’entoure de meilleurs scénaristes! ^^’

Laisser un commentaire

CommentLuv badge