Critique Kick ass 2

Sortie : 21 août 2013

J’avais vu Kick Ass il y a quelques temps et j’avais fait l’impasse sur le second volet lorsqu’il est sorti au cinéma. C’est par hasard et pas forcément super enthousiaste que j’ai finalement rattrapé cet « oubli ». Bien sûr, je n’avais plus du tout en tête l’histoire du premier. Je ne savais même pas si j’avais aimé ou pas.

Dans Kick Ass 2, on retrouve au moins un personnage dont je me souvenais : Hit Girl. La mort de son père n’a pas atténué ses envies de sauver le monde et elle continue son entrainement de super héroïne tout en faisant semblant d’aller au lycée. Coach personnel de Kick Ass, elle le forme pendant quelques temps mais sous la pression de son tuteur, elle se voit contrainte de rentrer dans le rang. Loin d’abandonner la bataille pour autant, Kick Ass s’allie à une équipe de vengeurs masqués. Ces derniers vont devoir affronter l’ex Red Mist réincarné en un Mother F%&*^r particulièrement agressif.

Je vais être claire dès le départ Kick Ass 2 ne m’a pas passionnée. Je ne pense pas que ce soit un mauvais film pour autant car il y a suffisamment d’humour et d’action pour tenir les spectateurs en haleine du début à la fin. Malgré tout, j’ai lu qu’il n’arrive pas à la cheville du premier opus…mais comme j’ai tout oublié, je suis partie vierge de tous préjugés.

J’avoue que je n’ai pas grand-chose à dire de ce film, si ce n’est qu’il manie à merveille un humour décalé qui est assez plaisant. J’ai l’impression qu’il faut tout considérer au 36ème degré, scènes violentes y compris. Malgré cet absurde continuel, il y a une certaine logique et donc, une vraie histoire. Tout au long du film, on suivra le parcours de ce groupe de héros prêts à en découdre. J’ai apprécié de retrouver Jim Carey en leader sanguinaire bien que je ne sois pas vraiment fan de l’acteur à la base. Il campe un personnage haut en couleurs, le Colonel, mais j’ai été très déçue par la fin qui lui est réservée.

Ce qui est plutôt « drôle » dans cette histoire c’est que, malgré son titre, le film met en avant le personnage de Hit Girl et non celui de Kick Ass qui peine franchement à exister à l’écran. Chloë Grace Moretz écrase littéralement Dave Lizewski au passage. C’est décidément SON film. Elle est au cœur de presque toutes les scènes d’action et pour cause : c’est quand même la plus douée de tous !

Kick Ass 2 est un divertissement assez efficace mais un poil trop long à mon goût. Même si le film ne se prend pas une seule seconde au sérieux, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé.  Mais si on aime le genre, on passera un très bon moment. A mes yeux, cette suite avait donc largement ses raisons d’être.

3 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.