Critique La jeune fille sur la falaise, Lucinda Riley

la_jeune_fille_sur_la_falaise__c1_largeRésumé éditeur

En plein chaos sentimental, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande, dans la ferme familiale. C’est là, au bord d’une falaise, qu’elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille étrange qui va changer sa vie… En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, Grania va découvrir le lien qui unit leurs deux familles depuis des années. D’une histoire d’amour impossible à Londres en temps de guerre à une relation compliquée dans le New York d’aujourd’hui, de la dévotion pour un enfant trouvé aux souvenirs oubliés d’un frère perdu, les destins des Ryan et des Lisle s’entremêlent tragiquement depuis un siècle. Mais quel est ce secret à l’origine de près de cent ans de chagrins ? Obsédante, exaltante et bouleversante, l’histoire d’Aurora raconte le triomphe de l’amour sur la mort.

Mon avis

Ce beau roman m’a permis de faire la transition entre l’année 2016 et l’année 2017 puisque je l’ai commencé fin décembre et terminé le 1er janvier. J’ai le regret de ne pas avoir été convaincue à 100 % par une auteur qui m’avait pourtant totalement séduite avec le premier tome de la saga des sept sœurs (il faut vraiment que j’achète la suite !).

Ce ne sont pas les fameuses coïncidences qui ponctuent tout le roman qui m’ont gênée car Lucinda Riley a le talent de nous faire gober à peu près tout ce qu’elle veut mais je dois dire que les interludes où Aurora s’exprime à la première personne m’ont notamment un peu mise mal à l’aise (il faut attendre la fin du roman pour comprendre leur intérêt, leur sens). Puis j’ai été un peu désarçonnée par le côté « condensé » de l’histoire. En un seul livre (dodu et en même temps, pas si dodu que ça), l’auteur brosse le portrait de plusieurs générations et j’ai parfois été frusquée de quitter certains personnages en cours de route (comme Mary ou encore Anna).

Malgré tout, ce roman nous présente une héroïne que j’ai bien aimé, Grania et dont l’âge, 31 ans,  et les préoccupations ont forcément trouvé écho en moi. Il y a également une belle peinture de l’Irlande et du bord de mer. Lucinda Riley a vraiment su rendre la beauté et l’aspect sauvage de la côte et des falaises.

Les allées et venues entre passé et présent m’ont semblé bien amenées, intéressantes et pas superficielles. Les flash backs ont leur importance, lèvent le voile sur certains pans de l’histoire et permettent de mieux comprendre les liens présents entre la famille Ryan et la famille Lisle. Je dois dire que les passages se déroulant dans le passé ont, de loin, été mes préférés. Surtout ceux qui concernent Anna et sa carrière de danseuse qui étaient vraiment passionnants. Mais Mary est également un personnage marquant.

Pour terminer, Lucinda Riley a un talent de conteuse incontestable mais ça, tout le monde le sait déjà !! J’ai dévoré la première partie de son roman puis j’ai un peu plus pris mon temps mais qu’importe, malgré quelques bémols qui n’appartiennent qu’à moi, j’ai malgré tout passé un excellent moment de lecture.

15 comments

  1. sanasan says:

    Je te rejoins concernant les romans rédigés à la 1ere personne… j’ai beaucoup de mal à m’y faire. Et bien que le but est de nous immerger dans la tête du narrateur, personnellement je n’y trouve pas mon compte. Il existe quelques exceptions, la châtelaine de mallaig par exemple qui a su trouve grâce à mes yeux. Mais n’est-ce pas parce que j’ai adoré l’histoire ?
    sanasan Articles récents…Throwback Thursday livresque !!My Profile

    • Audrey says:

      Là en réalité, ce ne sont que des interludes entre certains chapitres mais c’est plus le ton de ces passages ainsi que leur apparent non-intérêt qui m’a gênée sur le moment. Dans ces passages, Aurora s’adresse directement à ses lecteurs alors que la narration est plus classique dans le reste du roman.

      Je sais que beaucoup de lecteurs n’aiment pas les romans à la 1ère personne mais je t’avoue que ça ne m’a jamais trop dérangée même si je préfère en effet la 3ème personne. Tout dépend de l’histoire en effet ! Un excellent roman à la 1ère p voudra toujours mieux qu’un mauvais à la 3ème p ! ^^

    • Audrey says:

      J’ai souvent entendu parler d’elle avant de me lancer. Je trouve que son style est agréable mais qu’il frôle parfois un peu le « roman sentimental » (je ne parle pas de mièvrerie parce que le terme est super péjoratif mais il y a quand même un peu de ça parfois). J’aime beaucoup les sagas familiales, je lis aussi de la romance mais je n’adhère pas forcément à certains aspects des romans de Lucinda Riley. Par contre, je trouve ses personnages toujours intéressants et j’aime quand ses histoires basculent dans le passé, je trouve qu’elle gère très bien ses trames historiques. Mais je ne la connais pas assez pour te conseiller un autre titre ! ^^

  2. Audrey says:

    Oui c’est le seul autre Lucinda Riley que j’ai lu 🙂
    En plus le premier tome est sorti en poche, ça te permettra de tenter sans te ruiner !

  3. A-Little-Bit-Dramatic says:

    Ce livre me tente énormément…je l’ai découvert sur un blog en novembre dernier et la chronique de la lectrice était élogieuse…tout comme la tienne ! ! 😉 Je suis sûre qu’il pourrait complètement me plaire et je n’ai pour l’instant jamais eu de déceptions avec les livres des éditions Charleston ! ! 😉 Je le note et il fera assurément partie de mes lectures de 2017 !

        • Audrey says:

          Je ne la connais presque pas en fait ^^ J’ai juste lu le premier tome de la saga des sept sœurs (il est sorti en poche si tu veux le tenter) que j’ai préféré à ce roman ci !

          • A-Little-Bit-Dramatic says:

            Ca y’est, La Jeune Fille sur la Falaise est dans ma PAL. Je suis joie ! ! 😀 Je ne manquerai pas de venir te dire ce que j’en ai pensé, d’autant plus que ta chronique m’a poussée au crime, si je puis dire et m’a convaincue de découvrir ce roman et Luncinda Riley, par la même occasion, puisque je n’ai encore jamais rien lu d’elle. ^^
            A-Little-Bit-Dramatic Articles récents…INTERMÈDE XXIMy Profile

  4. Kitsy says:

    Encore une fois c’est tout à fait mon style de roman. Ta chronique reste très positive malgré les quelques points négatifs que tu soulèves. Lire un récit à la première personne, c’est vrai que ça peut être un peu déroutant ! Et je comprend ta frustration de devoir quitter des personnages en cours de route. Mais j’ai quand même très envie de le découvrir et de découvrir la plume de l’auteure également 🙂
    Kitsy Articles récents…Dix petits nègres (BBC)My Profile

    • Audrey says:

      Tu peux tenter les yeux fermés ! Lucinda Riley est très agréable à lire et si j’ai émis quelques bémols, c’était aussi pour être un peu « critique » car le roman se lit bien ! 😀

Laisser un commentaire

CommentLuv badge