Critique Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées

Sortie : 10 décembre 2014

Ayant vu les deux premiers, il était logique que j’aille voir le 3ème et dernier volet des aventures de Bilbon. Dans ce film, Thorin et les Nains arrivent enfin à la Montagne Solitaire. Smaug le dragon défonce Lac-Ville et ses habitants. En plus de ça, une super bataille opposant les Nains, les Elfes, les Humains, les Wrags et les Orques est sur le point d’éclater.

Ce 3ème film était sympa mais pas forcément mythique non plus. Un peu trop de batailles virtuelles qui, bien qu’orchestrées avec le plus grand soin, sont légèrement barbantes au final (et surtout assez vide parce que pendant qu’on nous montre des prouesses techniques, niveau narration on est proches de zéro).

J’avoue sans honte que je lui ai donc trouvé de terribles longueurs, un peu comme si le réalisateur avait opté pour la « tactique du chewing gum » (genre je prends chaque scène et je les éééééééétiiiiiiiiiiire au maximum). Parfois, c’est un poil agaçant, même si la bataille titanesque peut avoir son intérêt pour les amateurs du genre (vive la 3D ! Ou pas !).

C’est intense malgré tout. On peut le dire. Il n’y a pas de grands discours, ni de grands moments de calme. Les personnages sont toujours sur la brèche, entre deux batailles, deux enjeux de taille. Les 2h24 passent relativement bien, je vous assure !

En somme, je ne peux pas dire que je me suis ennuyée durant la séance. Je n’ai pas été aussi emballée que j’aurais voulu l’être, c’est tout. Il y a quand même beaucoup beaucoup beaucoup d’effets spéciaux et personnellement, j’ai frôlé l’indigestion d’images de synthèse. De là à dire que tout sonne faux, jusqu’à l’émotion même, il n’y a qu’un pas…que je vais me permettre de franchir.

Il est vrai que je n’ai pas été très touchée par les personnages, pas plus que je me suis attachée à eux. Il manquait une dimension « humaine » (je me comprends, on est pas chez les humains mais vous voyez peut être ce que je veux dire). C’est du grand spectacle, certes, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable (la fin du film, plus simple que le reste, est finalement la plus émouvante).

One comment

  1. zofia says:

    J’ai été assez déçue par ce dernier volet, en plus d’être long il est trop plein de longs regards mouillés, et le scénario est vraiment plat. J’aurais préféré moins de batailles et à la limite une fin où on aurait vu comment finissent les autres personnages.
    zofia Articles récents…Hématome de Maud MayerasMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge