Critique Hitchcock

Sortie : 06/02/2013

Note :14/20

 

Le résumé : Nous sommes en 1959. Alfred Hitchcock, réalisateur connu et reconnu, est admiré et a déjà de nombreux longs métrages à son actif. Il vient de connaître un nouveau succès grâce à La mort aux trousses mais ne semble pas décidé à se reposer sur ses lauriers : il lui faut de la nouveauté, de l’inspiration… Il la trouvera finalement dans un livre racontant l’histoire d’un tueur en série. Malgré les embûches, le réalisateur ne se laissera pas démonter. Faisant fi des producteurs qui le lâchent et de la censure qui l’ennuie, il se lance dans la réalisation de ce film mythique qu’est Psychose.

Ce que j’ai aimé : J’avoue que je ne connais pas grand-chose à la vie d’Hitchcock donc je n’y suis pas allée avec des idées préconçues en tête. Je ne saurais dire si le film est fidèle ou non au personnage, s’il l’a mis en valeur ou pas. J’ai trouvé l’hommage plutôt respectueux (voire un brin lisse) mais j’imagine que tout a été fait dans les règles de l’art.

J’avoue également que, dès les premières minutes, j’ai été charmée par la reconstitution de cette Amérique de la fin des années cinquante, une période que j’aime beaucoup. On ne peut le nier, les décors et les costumes aident immédiatement à se plonger dans l’histoire. Mention spéciale aux actrices, si pimpantes dans leurs belles petites robes, leurs chaussures à talons, leurs rouges à lèvres de pin up… Et les voitures aussi. Et l’ambiance des studios de l’époque… Bref, Hitchcock est une réussite sur ce point-là.

J’ai également trouvé intéressant (même si je ne m’attendais pas à ce que cela prenne une place si importante dans l’histoire) qu’on nous plonge directement dans la vie de couple des Hitchcock. D’ailleurs, je ne savais pas qu’Alma, la femme du réalisateur, avait pris une place aussi importante dans l’art de ce dernier. Pour les incultes comme moi, Hitchcock remet véritablement ce personnage féminin dans la lumière et mêle habilement l’intime et le professionnel.

Ce que je n’ai pas aimé : A mes yeux, le film ne fait que survoler son sujet et enfonce des portes ouvertes, les unes après les autres. L’obsession d’Hitchcock pour ses blondinettes d’héroïnes, ses névroses, le voyeurisme, le morbide tout ça tout ça…Et bien ça n’apporte pas beaucoup d’eau à notre moulin. Au final, on n’apprendra pas grand-chose, ni sur le réalisateur qu’il était, ni sur l’homme.  Où est l’intérêt finalement ? C’est tellement convenu que cela n’apporte rien ou si peu. Oui. C’est léger, bien trop léger pour un grand nom du cinéma tel que Hitchcock. Le tout m’a paru plat, manquant de panache, manquant de cette petite étincelle qui aurait pu me faire succomber à son charme. J’ai bien aimé les 30 ou 45 premières minutes mais la suite, superficielle sans être désagréable pour autant, m’a laissée de marbre.

En bref : J’attendais Hitchcock avec impatience et, même si ma note reste correcte, j’avoue que j’ai été très déçue par le résultat final. Ce n’est que pas les acteurs soient nuls, loin de là, ou que le scénario soit bancal. La réalisation, bien trop classique à mon goût, va de paire avec une certaine platitude qui en font un film que l’on regarde sans mal…mais sans passion. Je ne me suis pas ennuyée mais je n’ai vraiment pas envie de le conseiller pour autant.

2 comments

  1. Zofia says:

    Ce film ne me dit trop rien malgré le casting et le fait que j’apprécie les films d’Hitchcock !

    Au fait je t’ai tagué 😉 je sais pas si tu y répondras mais tu peux le voir sur mon dernier article

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.