Critique Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, J.K. Rowling

33949519zL’histoire

Sirius Black, le dangereux criminel qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ?

Mon avis

Bon, pour ce qui est ma découverte des Harry Potter, version papier, on peut dire que j’avance plus que lentement [à ce train là, j’arriverais certainement à la fin de la saga pour mes 40 ans !].

Pour ma défense, je pourrais quand même dire que j’ai tellement vu les films (surtout les premiers, je dois dire) qu’il ne m’a jamais paru vital de passer aux bouquins… Et même, quitte à me faire lyncher à coup de baguette magique, je n’ai pas trouvé que les deux premier tomes apportaient beaucoup par rapport aux films (mais il faut aussi dire que j’aime BEAUCOUP les deux premiers films donc ça n’aide pas à prendre du recul).

Est-ce que mon avis a changé avec ce troisième tome ?

Et bien non ! J’aime beaucoup le 3ème film et j’ai beaucoup aimé le livre. Il a même représenté un courant d’air frais et léger sur ma petite vie empoussiérée mais je n’ai pas non plus été passionnée au point de finir le livre en deux jours.

L’arrivée de Sirius Black, l’évocation des détraqueurs d’Azkaban, l’espèce de tension un peu lugubre (par moment) qui parcourt le roman lui donnent néanmoins une maturité et une facette plus sombre qui, si elles sont développées dans les tomes suivants, pourraient décidément me plaire. Car voilà mon souci : même si j’adore l’univers des deux premiers tomes et que je suis attachée à leurs intrigues, il y avait quelque chose de trop enfantin dans ces lectures. Cela aurait pu passer si je ne connaissais pas l’histoire mais comme les intrigues ont été avalées et digérées il y a longtemps…Enfin vous voyez !

Heureusement, la Carte du Maraudeur, le Magicobus, les excursions à Pré-au-Lard représentent autant de petites bulles d’oxygène dans un climat anxiogène et sont agréables à redécouvrir !

8 comments

  1. Zofia says:

    Je trouve que le 3 est une des meilleures adaptations, pour moi les deux sont assez semblables. Ça change à partir des autres mais comme tu as vu le troisième livre est un peu plus « adulte ».
    Zofia Articles récents…FearMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.