Critique groupée : The neon demon + The Dressmaker

319878Résumé

Une jeune fille débarque à Los Angeles. Son rêve est de devenir mannequin. Son ascension fulgurante et sa pureté suscitent jalousies et convoitises. Certaines filles s’inclinent devant elle, d’autres sont prêtes à tout pour lui voler sa beauté.

206633

Critique

Nicolas Winding Refn m’avait séduite avec Drive, franchement interloquée avec Only god forgives… The Neon démon m’a un peu laissée dans un état intermédiaire entre « doux jésus comme ce film est beau  » et « mon dieu mais où suis je tombée ? ». On va être clair : esthétiquement, ce film est magnifique. Il a un côté glaçant, oppressant, certes, mais les images sont d’une beauté ! Le casting est sympa lui aussi avec Elle Fanning et Jenna Malone entre autres mais pour le reste… Ce film reste assez inaccessible. Je n’ai pas envie de dire que l’univers du réalisateur est cinglé car dans cinglé, moi je vois une petite connotation négative et ce n’est pas ce que je ressens à son encontre… C’est juste que je n’ai absolument pas compris ce qu’il voulait dire et que certaines scènes, bizarres et complètement dérangeantes, me sont passées au dessus. Surtout dans la dernière partie où les choses s’emballent pas mal. Ce n’est absolument pas le genre de film qui me touche ou qui m’intéresse. Je l’ai regardé comme une œuvre d’art, un truc à contempler, sans parvenir à saisir l’esprit de l’artiste donc si on peut conclure ainsi : The neon demon est un film joli, mais froid.

281544Résumé

Dans l’Australie des années 1950, Tilly, une jeune femme, vient chercher vengeance dans son village natal…

the-dressmaker-03

Mon avis

Je sais que ce n’est pas bien de réduire une actrice à son physique, surtout quand on est face à quelqu’un d’aussi talentueux et charismatique que Kate Winslet mais franchement, franchement… Elle est tellement BELLE dans ce film que j’ai eu du mal à m’en remettre. Après, franchement, j’ai passé un bon moment devant ce film, mais sans plus. J’ai trouvé le scénario franchement bancal avec plus d’une heure assez tranquille et une succession d’événements dans sa seconde partie. Il est inégal. Voilà, The Dressmaker est un film terriblement inégal avec d’excellents moments, des personnages intéressants, des situations cocasses, un peu de romance, un peu de drame… Et des moments très longs à passer. Par contre, il m’a donné envie de lire le livre dont il est adapté, Vengeance Haute couture ! Je pense que tous les points qui m’ont dérangée dans le film trouveront leur explication dans le roman. Pour terminer, je précise quand même que les fans de la mode des années 50 seront absolument conquises par ce film car le personnage de Tilly cout des robes d’une beauté inouïe !

15 comments

    • Audrey says:

      Le film a un côté hypnotisant et est très beau… Par contre, c’est vraiment vraiment particulier et le final est violent et très dérangeant ! 😀

  1. Romy21 says:

    J’ai été conquise par The Dressmaker pour les superbes costumes et aussi Kate Winslet qui est époustouflante comme toujours !
    The neon demon je sens que je vais être dérangée si je le regarde donc je ne vais pas m’y mettre mais pourtant l’esthétique du film me tentait bien.

  2. lacavernedhaifa says:

    The Neon Demon m’intriguait beaucoup… Et puis j’en ai entendu parler, j’ai vu des images. C’est clair que la beauté des scènes, des plans, des couleurs donne envie, mais le scénario pas du tout. Comme tu le dis j’ai l’impression que c’est un film innaccessible… Et ce qui me dérange. Lorsque je regarde un film je veux que le réalisateur veuille me dire quelques chose, mais pas qu’il me fasse la démonstration de quelque chose… Enfin bref, je ne sais pas si je le regarderais un jour… 😉 The Dressmaker, j’en ai entendu parlé aussi, j’aimerais bien le regarder, et puis c’est vrai, Kate Winslet est magnifique ! 🙂

    • Audrey says:

      Oui les couleurs sont belles ! Rose, bleu, rouge, bleutées, avec des néons partout, c’est vraiment magnifique !
      Par contre le fond…Je reste assez….froid devant ce genre d’histoire mais bon…Il en faut pour tous les gouts. Mais en toute honnêteté, pour vraiment le comprendre, je pense qu’il faut faire des recherches post-visionnage. Il y a plein de trucs qui m’ont échappé je crois.

    • Audrey says:

      Drive est l’adaptation d’un bouquin, comme tu le sais, donc le réalisateur avait une vraie histoire à suivre et à adapter sur grand écran… Là avec ses deux derniers films, il part quand même bien en live. Et le dernier quart d’heure de celui ci est bien bien perché !
      Mais on ne peut nier que ses films sont magnifiques et l’univers de la mode me plait assez (enfin surtout quand on parle de ses travers en fait ^^)

  3. sanasan says:

    J’étais venue commenter « dressmaker » puis finalement c’est ta première critique qui m’interpelle. Je n’aime pas trop Elle Fanning… je serais bien incapable de te dire pourquoi. Mais tu m’as convaincue avec la « beauté » du film 😉 Du coup, j’ai très envie de le voir !!
    sanasan Articles récents…Throwback thursday livresque !!My Profile

    • Audrey says:

      J’ai parlé de la beauté du film car il fallait bien que je lui trouve de qualités ^^ Cela dit, si tu n’aimes pas, il faudra pas m’en vouloir hein, car j’ai quand même dit qu’il était :

      – inaccessible
      – dérangeant
      – froid

      et j’aurais pu ajouter : lent !

  4. zofia says:

    On a beaucoup hésite à aller voir The Neon Demon au cinéma mais malgré son côté très esthétique, j’ai quand même un peu bloqué sur l’interdiction au -16 ans et les critiques qui disaient que c’était extrêmement violent… Sur ce point-là, tu pourrais le comparer à quel film ?
    Quant à The Dressmaker, pas entendu parler mais je le verrais volontiers pour Kate <3
    zofia Articles récents…Avis groupés XIMy Profile

    • Audrey says:

      Pour The neon demon, franchement, je trouve que la mention « extrêmement violent » c’est un peu beaucoup abusé. Le film dure à peu près deux heures je crois et en toute sincérité, la majeure partie du film évoque le parcours d’une jeune fille naïve et très belle dans le milieu de la mode. Et ce manière très classique (enfin si l’on peut dire que ce film est classique…).
      Je n’arrive pas à donner un ordre d’idées précis mais je dirais que ce sont les 20 dernières minutes qui sont violentes et encore… Il y a UNE scène violente en réalité mais tout est suggéré ou presque et tu as déjà vu bien pire ailleurs ! Après, il y a un ou deux moments assez dégueu (je ne peux pas t’expliquer si tu souhaites voir le film, ça serait de donner un indice important sur comment ça finit) mais fais moi confiance : tu peux le voir sans craindre d’être traumatisée. La dernière partie est dérangeante mais pas insoutenable.

      • zofia says:

        Ouais c’est toujours un peu le problème avec ce genre de mentions… tu sais jamais si c’est vraiment violent ou si c’est mentionné pour prévenir les âmes sensibles…
        Et c’est vrai que si c’est seulement une partie du film qui est violente et pas de la violence continue, ça change pas mal de choses aussi.
        zofia Articles récents…Avis groupés XIMy Profile

  5. Eliness says:

    Ooooh rigolo, personnellement ce sont ces dernières 20 minutes qui m’ont fait beaucoup aimer The Neon Demon, que j’aurais trouvé bien fade sans cette fin !! J’y trouve de nombreuses interprétations, et j’aime beaucoup que rien n’y ait été expliqué, bien au contraire 🙂 Je te rejoins sur l’esthétique et la sensation de papier glacé, ceci dit ; mais pour moi, c’est cette fin qui fait basculer le film vers un « oui » 🙂
    Eliness Articles récents…Ligne d’arrivéeMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge