Critique groupée : Qui vive – Disparue en hiver – Queen and country

QUIVIVE_120_def.inddQui vive (12 novembre 2014)

L’histoire : Chérif, la trentaine, est revenu vivre chez ses parents. Il tente péniblement de décrocher le concours d’infirmier. En attendant, il bosse comme vigile. Harcelé par une bande de jeunes, il va se retrouver dans une sale histoire. En une nuit, sa vie entière va basculer.

Mon avis : j’adore Reda Kateb. Je l’ai redécouvert récemment dans Hippocrate et croisé dans Lost River et je l’ai retrouvé avec plaisir ici. Et heureusement qu’il est là car tout l’intérêt du film repose sur ses épaules. Je suis assez partagée au sujet de Qui vive. Le personnage principal est englué dans un drame qui ne m’a pas intéressée plus que ça. Le film commence  et termine sans réel début et sans réelle fin ce qui me dérange toujours un peu. Ajouté au fait que je n’ai pas compris l’intérêt de la romance qu’on nous catapulte au milieu de tout ça… Je n’ai pas envie de taper sur Qui vive mais je ne vous le conseille pas plus que ça.

038555Disparue en hiver (21 janvier 2015)

L’histoire : Daniel est un ex policier. Un jour d’hiver, sur un parking, une jeune femme l’aborde et lui demande de la déposer plus loin. Il accepte. Elle le mène jusqu’au milieu des bois, à l’écart de tout, et lui propose ses services… contre 50 euros. Outré, il refuse et la fait même descendre de voiture au milieu de nulle part. Le remords le pousse à revenir sur ses pas mais Laura a disparu.

Mon avis : le thème de Disparue en hiver avait tout pour me plaire. Le film avait l’air d’être mystérieux, sombre… mais le résultat ne m’a pas totalement convaincue. J’ai beaucoup aimé les premières minutes car elles posent le décor : une fille qui se prostitue, un ancien flic qui conserve de bons rapports avec son ex femme (ils ont perdu leur fille dans des circonstances dramatiques), un paysage hivernal qui glace le tout… Mais par la suite, j’ai trouvé que le film était plein d’incohérences. Daniel n’est plus flic mais tu as l’impression qu’il l’a oublié. Les gens se laissent interroger, le laissent progresser alors qu’il n’a aucune raison de mettre son nez dans leurs affaires… L’intrigue tourne vite à vide, c’est répétitif, un peu fade sur les bords et cela a juste peiné à retenir mon attention.

2 comments

  1. auroreinparis says:

    Je ne crois même pas avoir entendu parler du 1er, pourtant j’aime bien Réda Kateb, mais je manque pas mal des films ds lesquels il joue.

    Quant au second, il ne m’a pas du tout attirée en salle, et il est passé un peu inaperçu de manière générale.

    • Audrey says:

      Même chose que toi, je n’ai pas vu souvent Réda Kateb sur grand écran et pourtant, on ne peut pas dire qu’il ne tourne pas !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.