Critique groupée mangas : Love be loved Leave be left (vol 2) + I Am A Hero (vol 19) + Le dernier envol du papillon

81t2uhLRKnLLove be loved Leave be left (vol 2)

Je ne peux pas dire que Love be loved Leave be left est un manga coup de cœur mais pour un shojo, je le trouve assez « original » car il développe la psychologie de ses différents personnages de manière lente, mais intelligente sans sombrer dans la facilité ou dans le mièvre que l’on peut parfois reprocher à ce genre d’ouvrages.  Ce n’est pas seulement le récit des amours contrariées de lycéens mais une évocation assez subtile de différentes visions de l’amour…avec tout ce que cela induit. C’est délicat, très lent aussi… J’aime bien mais je crois que je ne pourrais pas vraiment donner un avis définitif avant d’en avoir lu l’intégralité.

5120991-19 I Am A Hero (vol 19)

I am a hero est un manga que je lis depuis très longtemps et j’avoue que l’intérêt n’est pas vraiment retombé, même si on en est déjà au tome 19. Ce manga parle…d’une invasion zombies. Si les premiers volumes étaient très stressants, tendus, depuis pas mal de volumes l’histoire semble prendre un autre tournant, un tournant qui me plait peut être un peu moins mais qui a le mérite d’être quand même divertissant. Pour la petite histoire, ce volume commence à Barcelone avec des dessins très détaillés de certaines zones de la ville, ce qui m’a fait marrer car je revenais juste d’un séjour sur place ! Une beauté et un réalisme qui me permettent quand même de réaffirmer que Kengo Hanazawa a vraiment beaucoup beaucoup de talent !

dernier-envol-papillon-glenat

Le dernier envol du papillon

Je regarde très peu la télé (elle me sert plus d’écran pour regarder des films et des séries qu’autre chose….) mais un soir, je suis tombée sur l’interview de AKAHAMA Kan, la mangaka qui a dessiné Le dernier envol du papillon et l’histoire ainsi que les dessins m’ont vraiment donné envie de le découvrir. Le fait est que je n’ai pas été déçue. Ce manga historique nous permet de découvrir Kicho, la plus belle courtisane de Nagasaki. Elle séduit tous les hommes, sans distinction, alors qu’elle aurait le pouvoir, et le droit, de ne sélectionner que les plus beaux d’entre eux. Mélancolique, solitaire, elle est mystérieuse…et cache bien évidemment un secret. Ce secret, je ne vais pas vous en parler mais sachez que ce manga permet de se pencher, sans voyeurisme mais avec un certain réalisme, sur la vie de ces courtisanes, parfois bien loin de l’image glamour que l’on peut en savoir (bien que le manga ne sombre jamais dans le sordide, je vous rassure). Il est également question de l’évolution de la médecine japonaise en cette fin du 19ème siècle, notamment grâce à l’apport des découvertes médicales occidentales, le pays s’ouvrant alors un peu, et non sans craintes, au reste du monde.

dernier-envol-papillon-ext-1

4 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge