Critique groupée : Les fourmis rouges – Le 7ème fils – Valentin Valentin – The Loft

18807289Les fourmis rouges (2007)

Le résumé : Alex a 16 ans et vit seule avec son père dans une petite ville. Depuis la mort accidentelle de sa mère, Alex tente de soutenir son cher papa mais tout ça, c’est un peu trop de pression pour l’adolescente….

Mon avis : puis-je vous avouer à quel point j’ai trouvé ce film chiant ? C’est vraiment très lent, sans beaucoup d’intérêt, répétitif et super morne. Je n’avais jamais entendu parler de ce film et je comprends pourquoi. L’histoire s’englue, il ne se passe rien de spécial et les personnages, trop en retenue, ne sont pas plus attachants que ça. Un gros ratage !

Seventh Son Dragon PosterLe 7ème fils (17 décembre 2014)

Le résumé : Maitre Gregory, l’unique guerrier survivant d’un ordre mystique, part en quête de Tom, ce dernier étant censé être l’élu ! Une fois enrôlé, ce héros malgré lui va devoir combattre et  terrasser une reine maléfique ainsi que toute son armée de méchants !

Mon avis : s’il se regarde, ce film n’est pas un chef d’oeuvre du genre. Il manque cruellement de ce souffle « épique » qui aurait dû nous transcender du début à la fin. A la place de ça, nous suivons les aventures d’un héros pas forcément hyper charismatique. Le film est relativement court au vu de l’histoire qu’il souhaite nous raconter et c’est également sur ce point que les choses se compliquent : ça va trop vite ! Il parait que le film est une adaptation d’une saga littéraire mais que le passage sur grand écran a été un vrai massacre pour l’histoire et les personnages.

Valentin-Valentin_portrait_w193h257

Valentin Valentin (7 janvier 2015)

Le résumé : un petit immeuble parisien avec ses différents habitants qui se connaissent, se draguent, s’aiment, s’amusent. Au milieu de tout ce beau monde, il y a le nouveau venu : Valentin. Mélancolique, il attire toutes les femmes de l’immeuble mais lui n’a d’yeux que pour la belle chinoise d’en face.

Mon avis : quand ce film est sorti au ciné, j’ai eu très envie de le voir. Je n’ai pas pu mais j’ai enfin pu me rattraper dernièrement. J’avais lu des critiques plutôt acerbes à son sujet et j’avais peur d’être déçue. Finalement, j’ai plutôt apprécié le visionnage car j’en ai aimé l’ambiance charmante et tout le casting (pour une fois, la profusion des personnages était intéressante). Un léger bémol malgré tout sur l’histoire en elle même qui est finalement assez… vaine. Je ne vous cache pas que, dès le début, on sait que Valentin va être assassiné mais par qui ? Le côté comédie dramatique prédomine quand même beaucoup sur l’aspect thriller.

the-loft-poster

The Loft (prochainement)

L’histoire : 5 hommes mariés. 1 loft qui sert de garçonnière aux 5 amis. 1 cadavre de femme dans le lit. Mais qui est l’assassin ?

Mon avis : le casting de ce film est constitué d’acteurs « de seconde zone » (à part Matthias Schoenaerts, bien entendu !) alors j’avoue que j’avais très peu de tomber sur un film bas de gamme. Pourtant… Dans ses 2 premiers tiers, The Loft a un charme certain. Il nous mène sur de nombreuses fausses pistes, il est plutôt bien construit, plutôt bien pensé… Dommage que la dernière partie soit trop explicative, trop tirée par les cheveux… Au final, on ne retient que le côté too much de l’histoire avec ses 150 rebondissements de dernière minute. Apparemment, il s’agit du deuxième remake d’un film belge !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge