Critique groupée : J’ai tué ma mère/ Tom à la ferme/ Ils/ Délivrez nous du mal/ Severance/ Maps to the stars/ Angel/ Trauma

Sans titre - 5Maps to the stars (21 mai 2014)

L’histoire : nous sommes à Hollywood. Sous nos yeux, les vies de Benjie, 13 ans et déjà une star exécrable, Havana Segrand, une actrice plus vraiment très jeune et qui court après les rôles et surtout, après le fantôme de sa mère décédée dans un incendie, une femme qu’elle détestait et déteste toujours autant !

Mon avis : j’ai cru mourir devant Cosmopolis et je n’ai donc pas voulu voir le nouveau Cronenberg au cinéma. J’ai eu tort car je l’ai trouvé très bon ! Maps to the stars est une violente critique d’Hollywood et de cette recherche constante de la célébrité qui broie tout sur son passage. Au programme : de l’humour très très noir, du cynisme, de la cruauté. Belle mise en scène, belles images, bons acteurs. Je l’ai pris au premier degré mais j’ai l’impression que ce film peut générer plusieurs lectures. Personnellement, je n’ai pas cherché à creuser le propos, je l’ai gobé tel quel et cela m’a parfaitement convenu !

ilsIls (2006)

L’histoire : Lucas et Clémentine, la trentaine, se sont expatriés en Roumanie. Ils vivent dans une maison légèrement excentrée de la ville. Ils vivent heureux. Jusqu’à une certaine nuit…

Mon avis : J’adore ce film d’horreur français, film que j’ai vu au moins 5 ou 6 fois depuis sa sortie. J’aime le fait qu’il soit court et donc terriblement efficace. J’aime le fait qu’Olivia Bonamy en soit l’actrice principale. J’aime le fait qu’il ne soit pas gore du tout mais aussi cruel qu’oppressant. Beaucoup de tension dans un film bien réglé, dans cette longue course poursuite qui ne finira certainement pas bien…

jai-tuc3a9-ma-mc3a8re-1

J’ai tué ma mère (2009)

L’histoire : Hubert a 17 ans, il vit avec sa mère et il ne peut pas la saquer. Tout en elle l’agace le dégoute, le rend méprisant. Piégé dans une relation conflictuelle, bouffé par une mère manipulatrice et culpabilisatrice, Hubert se cherche, expérimente, teste…mais déteste toujours autant celle qui lui a donné la vie.

Mon avis : d’emblée, j’ai été frappée par le réalisme de ce film, par sa justesse. Limite s’il ne m’a pas rappelé des souvenirs douloureux d’adolescence. On sent que Xavier Dolan a avant tout cherché à être sincère dans un film qui a du caractère, une personnalité à part. Néanmoins, j’ai trouvé que l’ensemble était un peu inégal et que certaines scènes étaient finalement longuettes et un poil ennuyeuses. Néanmoins, malgré ses défauts, J’ai tué ma mère ne laisse pas du tout indifférent.

6359_posterTom à la ferme (16 avril 2014)

L’histoire : Tom vient de perdre son petit ami Guillaume dans un accident de voiture. Il quitte Montréal pour se rendre au cœur de la campagne québécoise, là où vit la famille de son défunt chéri. Lors des funérailles, la mère de Guillaume est persuadée que Tom n’est qu’un ami de son fils et se désespère de l’absence de Sara, la petite amie que Guillaume s’était inventée pour être tranquille. Le second fils de la maison, Francis, avait bien compris que son frangin était homosexuel et à ce titre, entend bien martyriser Tom. Une relation brutale et ambigüe se créé entre les deux hommes.

Mon avis : J’ai vu quelques Dolan mais j’avais raté Tom à la ferme au cinéma. Je ne sais pas trop pourquoi… si le cinéma de Xavier m’attire, il me fait aussi un peu peur car je ne le trouve pas toujours très facile d’accès au premier abord, un peu trop brutal d’un point de vue psychologique. J’aurais quand même apprécié que ce film soit sous titré car j’ai parfois un peu de mal à comprendre l’accent et les expressions des québecois (la version que j’ai vu ne l’était pas). Cela ne m’a pas aidée à m’intéresser aux premières minutes du film. Je me suis pourtant accrochée et je ne le regrette pas car je me suis finalement attachée à Tom autant que j’ai été fascinée par sa relation avec Francis.

 affiche-Delivre-nous-du-mal-Deliver-Us-from-Evil-2014-1

Délivrez nous du mal (3 septembre 2014)

L’histoire : un flic du Bronx et un prête s’allient pour combattre les forces du mal et d’éventuelles présences démoniaques…

Mon avis : avec ses deux heures, ce film est tout simplement trop long et surtout, hyper décevant. Je m’attendais franchement à frissonner, du moins à être impressionnée par les scènes d’exorcisme mais Délivrez nous du mal est finalement très sage, très soft et peu effrayant. Tout ce délire autour du groupe des Doors et ce prêtre très très moderne en mode « je suis jeune et sexy, je bois et le fume sinon je relonge dans la drogue »…excusez moi mais ce personnage est loin d’être crédible ! Quant à l’histoire en elle-même, elle est loin d’être originale. Pire : elle est anecdotique et vire parfois au ridicule.

Severance_poster

Severance (2006)

L’histoire : six employés de la société de vente d’armes Palisade Defense se rendent à un weekend organisé par leur entreprise. Après quelques soucis sur la route, ils débarquent dans un gîte miteux. Mais le pire est encore à venir : ils vont devenir la cible de soldats d’élite totalement dégénérés et bien décidés à les courser dans la forêt.

Mon avis : contre toute attente, j’ai beaucoup aimé ce film qui mêle vraiment humour et horreur. Petit budget, certes, mais loin d’être une catastrophe pour autant, surtout si l’on aime l’humour anglais et les films un brin excentriques. Bien entendu, il faut regarder ce film au second degré donc si ce n’est pas votre genre, passez votre chemin ! Sinon, vous rigolerez bien !

18712318Angel (2007)

L’histoire : Nous sommes en 1905, en Angleterre. Angel vit avec sa mère, l’épicière du village, mais rêve de belles maisons et de belles robes. Devenue un écrivain prodige, elle réalise finalement tous ses rêves les plus fous mais si elle court après le bonheur, ce dernier risque bien de lui échapper.

Mon avis : en grande fan d’Ozon, j’avais vu Angel au cinéma, bien entendu ! Même si je me souviens avoir aimé, je ne pense pas avoir revu ce film depuis cette époque ! Du coup, si l’histoire m’est revenue au fur et à mesure, j’ai complètement redécouvert un film qui m’enthousiasme toujours autant. J’aime tout : le souffle romanesque qui balaie tout, les décors, la mise en scène (résolument kitsch à certains moments), les acteurs et surtout, l’histoire déchirante d’Angel, jeune femme orgueilleuse et égoïste qui rêvera sa vie plus qu’elle ne la vivra. Une belle réussite pour l’un de mes réalisateurs préférés !

51DJLQy-HKL._SX940_Trauma (2008)

L’histoire : plongé dans le coma suite à un accident qui a causé la mort de sa femme, un homme se réveille. Peu à peu un doute l’assaille : qu’a-t-il vraiment fait le jour où sa bagnole a quitté la route ?

Mon avis : je me suis laissée attirée par la présence de Colin Firth au casting mais malgré sa présence, Trauma s’avère être un très très très mauvais film, un film même pas digne d’un téléfilm proposé sur M6. Comment un tel acteur a pu s’égarer dans un tel long métrage ? Cela reste un mystère total. L’histoire est inintéressante, c’est super mal filmé et les révélations finales ont été accueillies par un long long bâillement de ma part. Un très mauvais thriller psychologique.

4 comments

  1. Zofia says:

    Je me suis pas encore penchée sur le cinéma de Xavier Dolan dont on entend beaucoup parler ces derniers temps. D’un côté, j’ai envie mais d’un autre côté, quelque chose me retient.
    Sinon tu me donnes envie de m’intéresser à Maps to the stars que j’hésitais un peu à voir.

    Idem j’avais adoré Angel et Ils, très différents mais très biens tous les deux 🙂
    Zofia Articles récents…Dialogue de sourdsMy Profile

    • Audrey says:

      Maps to the stars vaut la peine, je t’assure. Bien évidemment, ce n’est pas LE film inoubliable mais j’avais tellement peur de détester que j’ai été agréablement surprise !
      Peut être mon avis est un peu faussé par cette appréhension initiale, d’ailleurs !

      Pour Xavier Dolan, tu pourrais d’ores et déjà aller voir Mommy, ça te donnera peut être envie de voir le reste ! Pour ma part, j’ai vu J’ai tué ma mère il y a un moment mais j’avais oublié d’en faire la critique ! Et j’ai commencé par voir Les amours imaginaires il y a quelques années, ça m’avait emballé mais peut être que tu trouveras ça trop mou :-/

  2. auroreinparis says:

    Oula que de film !
    Pour le Cronenberg autant celui de l’année dernière m’avait pas attirée, un peu lyché par la critique, autant celui-ci m’atirait et j’ai bien fait d’aller le voir, j’en ai pensé la mm chose que toi.
    Concernant les Dolan, j’ai vu Tom a la ferme au ciné, donc sous titré, heureusement ! Et jai littéralement adoré, même si c’est moins viscéral que Mommy. Il faut que je vois ses trois autres maintenant !

    • Audrey says:

      Moi je l’ai vu en version téléchargée donc c’était pas le top 🙁 Mais il y a un coffret Dolan avec ses 4 premiers films qui sort le 7 novembre. Je l’ai précommandé… il va me permettre de les revoir tous les 4 et avec des sous titres qui ne seront pas de trop !!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge