Critique groupée : Dorothy/ Les filles ne savent pas nager/ Raison et sentiments

18956901Dorothy (2008)

L’histoire : Jane Morton, psychiatre, est envoyée sur une petite île située au nord de l’Irlande afin d’étudier le cas étrange de la jeune Dorothy. Accusée de tentative de meurtre sur un bébé, cette dernière semble osciller entre folie et raison, à moins que ce soit toute la communauté qui soit responsable de son état étrange.

Mon avis : ce film me semblait bien étrange et donc, terriblement captivant mais j’ai finalement été un peu déçue par l’intrigue, bien moins intéressante que je n’imaginais. Les dernières scènes sont venues enfoncer le clou de ma désillusion. On a beau être dans un thriller fantastique, impossible de ne pas tiquer devant l’invraisemblance de certaines scènes, devant le manque de créativité, le manque d’idées. Le thème était prometteur mais au final, il est super mal exploité.

049714_afLes filles ne savent pas nager (2000)

L’histoire : Gwen habite en Bretagne. Lise à Paris. Tous les étés, depuis des années, la seconde rejoint la première le temps de l’été. Mais cette année, Lise ne viendra pas et les réjouissances prévues risquent bien de ne pas avoir lieu.

Mon avis : ok. Ce film a presque 15 ans et il a le charme des histoires filmées au début des années 2000. J’ai adoré ce petit retour en arrière, en plein dans la période de mon adolescence. Et voir Gwen recevoir et envoyer des lettres à sa pote Lise, ça m’a rappelé plein de souvenirs personnels (à l’époque, s’envoyer des mails était loin d’être un réflexe et recevoir une lettre était un évènement pour moi). A part ça, ce film est vraiment très sobre, très simple, filmé sans fioritures… et peu original. Très naturaliste quoi. Mais filmer au plus près des adolescentes qui n’ont pas grand-chose à dire, cela vire finalement très vite à l’ennui.

raison-et-sentiments-1761512

Raison et sentiments (1995)

L’histoire : la mort d’Henry Dashwood est un drame pour sa femme et ses filles. Selon la loi, il lègue tout à son fils et les 4 femmes se retrouvent sans le sou. Ou presque. Une maigre rente et l’espoir de vivre dans une petite maison à la campagne est leur seul lot. Mme Dashwood désespère de marier ses deux ainées mais le destin, bien que tortueux, ne les laissera pas de côté.

Mon avis : en 10 ans, j’ai vu Raison et sentiments deux fois. Seulement deux fois. J’ai donc retrouvé avec plaisir les aventures des sœurs Dashwood et une actrice que j’adore, quelle que soit l’époque, Kate Winslet. Je crois qu’à l’époque de ce rôle, elle n’avait que 20 ans (c’était avant Titanic, comme vous pouvez en juger par la date). Le film a presque 20 ans mais sincèrement, je ne trouve pas qu’il fasse vieillot ou poussiéreux (mais il n’est pas moderne pour autant, rassurez vous). Sans doute parce que la réalisation est vraiment soignée, le casting irréprochable (bien que pour moi, Emma Thompson soit bien trop vieille pour le rôle, ça me choque de voir une femme d’environ 35-37 ans jouer une jeune fille), les décors et les costumes bien choisis… Les fans de Jane Austen adoreront. Les autres pourront trouver un certain intérêt à ce film à la réalisation très classique (mais souffriront certainement de ses petites  longueurs).

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.