Critique groupée : Dear white people – Fidelio, l’Odysée d’Alice –

VISUAL_336545_204_inside_right_content_pm_v8

 

Dear white people

Résumé : Nous sommes sur le campus fictif de Winchester. Dans cette université majoritairement blanche, quelques élèves noirs essaient de trouver leur place.

Mon avis : j’attendais beaucoup de Dear White People même si, sur le moment, je n’ai pas pris le temps d’aller le voir au ciné. Et bien en conclusion, je suis assez déçue car je l’ai trouvé beaucouuuuuuup trop long, presque trop élitiste par moment (certains passages sont sacrément « érudits ») et puis surtout, j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages et à m’intéresser au contenu même du film.

J’en attendais beaucoup plus d’humour et j’ai trouvé, au contraire, que le film se prenait pas mal au sérieux malgré tout (du moins, c’est mon ressenti…peut être que j’étais fatiguée ce jour là).

Le personnage de Sam incarne à lui seul tout ce que je déteste : les militants (quelque soit le domaine d’ailleurs, car les moralisateurs : non merci). Là, il s’agit d’une métisse particulièrement vindicative qui milite pour le droit des noirs. Ok c’est son droit. Précisons quand même qu’elle est élève dans une université prestigieuse donc ça va, elle s’en sort pas si mal… Son combat m’a paru assez vain…comme quand elle « agresse » l’ouvreur d’un cinéma en lui faisant remarquer que dans les films, les noirs ont toujours les mêmes rôles (soit des rôles de merde)… C’est sûr que le pauvre gars y est pour quelque chose….

Bref, je suis plutôt passée à côté de ce film et c’est certainement ma faute. Je reconnais néanmoins qu’il est suffisamment intelligent pour rester nuancé alors qu’il aurait pu enfoncer des portes faciles à ouvrir. Il faudrait que je le revois dans quelques mois. Il m’a quand même permis de découvrir quelques acteurs intéressants dont Tessa Thompson.

artoff8507

Fidelio, l’Odysée d’Alice

Résumé : Alice est amoureuse. Mais Alice est appelée sur une mission sur un bateau. A bord, parmi les marins, se trouve un ancien amour…

Mon avis : malgré des thèmes intéressants comme l’amour (et surtout, la fidélité), le fait d’être une femme au milieu d’un univers masculin et la solitude de ceux qui sont toujours en mer, ce film ne m’a absolument pas passionnée. C’est juste l’histoire d’Alice, une femme marin qui a envie de se taper tout l’équipage (ça pourrait être son droit) tout en restant quand même attachée à son compagnon, resté à terre (c’est là que je trouve moyen mais j’aurais le même ressenti si Alice était un homme trompant sa chérie, bien évidemment). Le genre de comportement que j’ai du mal à saisir surtout qu’Alice n’est pas spécialement sympathique. Pas vraiment un bon moment de cinéma donc mais ma fatigue actuelle ne me rend pas bon public.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.