Critique groupée… de 4 polars ! (Sire Cédric + Camilla Läckberg (x2) + Jean-Christophe Grangé)

111930292_oUne fois n’est pas coutume (parce que je n’aime pas trop faire ça pour les bouquins), je vous propose une critique groupée de polars car j’ai vraiiiiiment pris trop de retard et je ne me vois pas vous bombarder de critiques pendant 4 jours d’affilée. Tout mettre dans un seul article, ça va plus vite pour tout le monde…

Cet article me permet d’ajouter un petit + 4 au nombre de mes lectures dans le cadre du challenge thrillers et polars !

41ydjf87f1lRésumé

Dans les rochers proches de Fjàllbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans La Princesse des glaces, on découvre le cadavre d’une femme. L’affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes…
L’inspecteur Patrik Hedstrôm est chargé de l’enquête en cette période estivale où l’incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d’Erica Falck, sa compagne.

Mon avis

Après avoir lu La princesse des glaces, je m’étais dit que je ne lirais plus de livre appartenant à la série Erica et Patrick. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que j’avais été pas mal agacée par l’histoire d’amour entre les protagonistes (ce qui est assez « drôle » quand on sait que je n’ai rien contre la romance en général !). J’ai trouvé qu’elle prenait bien trop de place. Je reconnais que ce tome est dans la même veine que le premier pour ce qui est du traitement de la vie de couple des personnages et bien souvent, ls dialogues entre Patrickounet et Ericatounette m’ont saoulée. Mais bon, c’était gérable.

Par contre, j’ai là encore beaucoup aimé l’enquête qui m’a tenue en haleine jusqu’à toute fin. J’adore l’ambiance des romans de l’auteur, sa manière de gérer ses intrigues et ses personnages. Ici, nous pénétrons au cœur d’une famille dont les deux branches (l’autre pauvre, l’autre riche) n’évoluent pas forcément en très bons termes. Secrets de famille, rivalité, jalousie et religion sur fond de canicule avec des flash back réguliers qui nous ramènent dans les années 70… Franchement sympa comme lecture !

cvt_le-tailleur-de-pierre_1099Résumé

Un pêcheur de Fjällbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l’eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu’un l’a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ?
Alors qu’Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu’il est bouleversé d’être papa, Patrik Hedström mène l’enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjällbacka dissimule de sordides relations humaines – querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles – dont les origines peuvent remonter jusqu’aux années 1920. Quant aux coupables, ils pourraient même avoir quitté la ville depuis longtemps. Mais lui vouer une haine éternelle.

Mon avis

Pour le moment, ce troisième tome est mon préféré ! Pour la première fois, Patrick et Erica ne m’ont pas agacée, peut-être parce qu’ils sont en difficulté dans ce tome. Erica a accouché et ils sont complètement débordés par leur vie de nouveaux parents. J’ai beaucoup aimé que l’auteure nous mette en scène une Erica dépassée alors que j’avais imaginé qu’elle nous pondrait des passages bien sirupeux sur le bonheur de la maternité. Ici, Erica est crevée et si elle aime sa fille et s’en occupe avec amour, elle a pas eu de « déclic » maternel pour autant. L’auteur nous montre bien que la rencontre avec son propre bébé est une rencontre comme une autre et qu’il faut parfois du temps pour trouver ses marques. C’est un aspect du livre qui m’a beaucoup touchée parce qu’il va à l’encontre des clichés habituels.

Pour ce qui est de l’enquête en tant que telle, j’en ai découvert différents éléments avant d’arriver à la fin (car l’auteur nous donne régulièrement des indices) mais ce n’est pas grave car j’ai quand même été emportée par l’histoire. J’ai beaucoup aimé l’histoire contemporaine mais également celle qui se déroule à partir des années 20, bien que je trouve quand même que tous ces longs détails sur la vie d’Agnès n’étaient pas forcément INDISPENSABLES à l’histoire pour autant. Tous les détails sur les enfants TDAH et sur le syndrome d’Asperger m’ont également semblé rébarbatifs car l’auteur fait comme si on n’y connaissait rien et tout le monde connait pourtant de quoi il est question de ces cas là, non ? Bref ! L’histoire reste malgré tout super agréable à suivre et je vais commencer le tome 4 sans tarder je crois !

9782266212649

Résumé

Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang.

Elle sait qu’elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n’est rien en comparaison de la peur panique qui s’est emparée d’elle…

Le commandant Vauvert mène l’enquête en compagnie d’une profileuse albinos, Eva Sviirta. Personnage excentrique et hors norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d’elle une redoutable traqueuse de l’ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d’un tueur en série qu’ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang.

Mon avis

J’ai lu ce livre en octobre et me voilà en train de vous en parler maintenant. Je déteste faire ça !

Comme je vous l’expliquais l’autre, fois, j’ai lu le tome 2 avant de lire le tome 1 ce qui a posé quelques soucis d’ordre chronologique mais bon, ça c’est ma faute.

Pour ce qui est de l’histoire en elle même, on retrouve là encore les ingrédients habituels de Sire Cédric avec de l’angoisse, du fantastique, du sang, du sang et encore un peu de sang ainsi que des personnages hauts en couleurs. Forcément, cela fonctionne ! C’est sans temps morts, sans longueurs, sans superflu. L’auteur nous propose une enquête originale qui lui ressemble.

Une lecture intense, pas un coup de cœur mais un bon moment.

9782226188465-jRésumé

Étrange assassinat d un chef de chorale d’origine chilienne dans l’église arménienne de Paris. Disparitions de plusieurs enfants de chœur. Série de meurtres opérée selon un protocole macabre: perforation inexplicable des tympans, inscriptions tirées du Miserere d’Allegri, mystérieuses traces de pas autour des cadavres: pointure 36…
Pour mener l’enquête, deux flics borderline comme les aime Grangé: Kasdan, le vieux briscard à la retraite, et Volo le toxico, beau comme une rock star. Origines arménienne et russe. Deux hommes intelligents, acharnés, hantés par leur passé.

Mon avis

Jean-Christophe Grangé propose ici un thriller efficace, prenant, haletant et ce, jusqu’à la toute dernière page. J’avoue que si j’ai aimé son style et la manière dont il mène son intrigue, je n’ai pas eu de coup de cœur pour ses personnages. Certes, ils sont pas classiques, torturés par un passé compliqué mais si leur duo fonctionne bien, je n’ai pas ressenti grand chose pour eux en tant que personnes individuelles. Bref, passons !

Je suis quand même assez admirative quand je vois la variété des thèmes qui sont abordés dans ce roman, notamment les thèmes historiques délicats comme le génocide arménien, les tortures pendant la guerre d’algérie, celles effectuées par les nazis durant la guerre et autant de sujets bien « sympas » (ironie hein) mais qui sont porteurs de beaucoup d’émotions.

En somme, ce polar est un polar dense, très bien mené, très bien ficelé. Par contre, ce n’est tout simplement pas mon genre à 100 %. Je ne m’y retrouve pas totalement même si je reconnais le talent de l’auteur (qui n’est de toute manière plus à démontrer).

8 comments

  1. sanasan says:

    Malgré le côté assez sombre j’adore les couvertures des Camilla Lackberg… Le quart d’heure superficiel étant révolu passons aux choses sérieuses 😉
    J’avais noté dans ma whis-list le prédicateur que j’avais vu passer sur ta page… Tu m’as donné encore plus envie de l’acheter 🙂
    sanasan Articles récents…Throwback Thursday livresque !!My Profile

    • Audrey says:

      Oui elles sont trop belles <3
      J'adore cette collection en règle générale mais ce sont des livres de poche assez chers (10 euros en moyenne) ce qui me rebute un peu parfois...

      Je sais pas si tu avais lu le premier tome, La princesse des glace, mais Camilla Lackberg écrit des bouquins pas trop mal ! L'enquête n'est pas trop tirée par les cheveux et ses personnages sont assez sympathiques.
      Par contre, je vais lire le 4ème là mais après je vais arrêter un peu parce que ça en fera 3 à la suite et je risque de saturer !

  2. Zofia says:

    Tout comme toi Le tailleur de pierres est mon préféré ! je suis en train de lire le 4ème tome et franchement, il me soule, je suis en train de le finir péniblement….

    Miserer était bien mais pas mon préféré, Grangé aime bien ces duos de flics jeune/vieux. Pour du très bon Grangé, je te conseille Les rivières pourpres, La ligne noire et Le serment des limbes, je sais plus si tu les as lus…
    Zofia Articles récents…Avis groupés X, spécial déstockage de PAL en duoMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge