Critique groupée : Chic – The Dark Valley – Le train de 7h39

355955Chic (7 janvier 2015)

L’histoire : Alicia est créatrice dans une maison de haute couture qui porte son nom. Depuis sa dernière rupture, elle manque totalement d’inspiration mais Hélène, son assistance revêche, va lui proposer une muse d’un nouveau genre…

Mon avis : Chic est relativement sympathique au début puis presque indigeste dans sa dernière partie. Certes, je ne m’attendais pas à voir le film de l’année mais quand même, ils ont osé nous présenter une histoire cousue de film blanc de A à Z. Tous les dialogues sont prévisibles, les situations sans surprises et même si je n’en suis pas spécialement fan, on peut quand même se demander ce que Fanny Ardant vient faire dans un film aussi bas de gamme. Mystère.

imagesThe Dark Valley (15 mai 2015 – en dvd)

L’histoire : Un village perdu au fin fond de la montagne. Un étranger qui débarque dont ne sait où et qui affirme vouloir y passer tout l’hiver pour faire des photos de la vallée et de ses habitants. Deux morts mystérieuses qui frappent la petite communauté peu de temps après son arrivée. L’étranger n’est peut être pas là par hasard…

Mon avis : ce film allemand/autrichien (qui a quand même le mérite d’avoir Sam Riley (Control) à son casting) est sorti directement en dvd… le genre de truc qui peut faire flipper ! Et en effet, mon avis est plutôt mitigé. Si les décors et les paysages hivernaux sont magnifiques, la vie austère de ces gens bien rendue et l’ambiance pesante, ce film souffre de son rythme très lent et de ses nombreuses longueurs. Traité différemment, il aurait tout eu pour me plaire alors que j’ai vraiment eu du mal à arriver au bout !

7h39_Romance_de_Gare

Le train de 7h39 (2014)

L’histoire : Carl Matthews et Sally Thorn ont des vies très routinières. Il vit avec sa femme et leurs deux enfants, des adolescents; elle est sur le point de sa marier et a des projets de bébé avec son fiancé. Tous les matins, ils prennent le train de 7h39 et voient toujours les mêmes visages dépressifs de leurs compagnons de route. Un beau jour, Carl et Sally se disputent pour un siège et l’affrontement passé, ils commencent à discuter. S’ils essaient de se convaincre que leur histoire est seulement une histoire d’amitié, ils vont vite être dépassés par leurs sentiments… quitte à foutre leurs vies respectives en l’air.

Mon avis : à la base je croyais voire un film mais il s’agit en réalité d’un téléfilm de la BBC qui se présente, à l’origine, en deux parties. Autant vous le dire : je déteste les histoires d’adultère. Peut être parce que je me mets toujours du côté de ceux qui sont trompés. Du coup, j’ai trouvé la première partie de ce téléfilm légèrement sordide (parce que mentir les yeux dans les yeux à son conjoint confiant, c’est sordide) et pas si romantique que ça (faut dire que je n’ai pas trouvé que le courant passait réellement entre les deux personnages principaux)… et la seconde, totalement incompréhensible du point de vue du scénario comme des réactions des différents personnages…mais je ne peux pas vous en dire plus au risque de révéler toute l’intrigue. Seuls points positifs : David Morrissey et Olivia Colman au casting !

One comment

  1. sanasan says:

    J’ai vu le train de 7H39 sur ARTE je crois que c’était au mois de juillet. Et j’ai plutôt bien aimé. Bon je l’avoue cela tient beaucoup au jeu des acteurs et notamment à David Morrissey (notre cher colonel brandon). Je n’aime pas non plus les histoires d’adultères mais je trouve que dans leur cas il était difficile voir impossible de ne pas craquer 😉

Répondre à sanasan Annuler la réponse

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.