Critique groupée : Becoming Jane + The Island + Délivrance + Magic Magic + The Lobster

291f7bcbadd149f3ce50793f26bafdfbBecoming Jane (2007)

Résumé

Un portrait de la célèbre écrivain britannique Jane Austen, au travers de son histoire d’amour vécue, à l’aube de ses vingt ans, avec Tom Lefroy…

Mon avis

Je n’avais toujours pas vu ce film sur l’amour de jeunesse de Jane Austen, c’est chose faite. J’ai trouvé l’image belle, les acteurs bien choisis, certaines scènes particulièrement mémorables mais quitte à me faire lyncher par les fans de Jane, je n’ai pas été transportée par un film qui m’a finalement paru assez conventionnel et pas assez fiévreux. L’ensemble manquait quand même un peu de piquant…et ce, malgré le charme indéniable de James McAvoy.

Magic_Magic_Affiche_def_01Magic Magic

Résumé

Pendant ses vacances au Chili, Alicia, une jeune américaine réservée, se retrouve embarquée par sa cousine Sara et sa bande d’amis sur une île isolée.
Personne ne fait vraiment d’effort pour intégrer Alicia. Elle se replie de plus en plus sur elle-même et commence à perdre peu à peu ses facultés mentales sans que le groupe n’y prenne garde…

Mon avis

Globalement, ce film est mal noté, notamment par les spectateurs (moins par la presse). Mais pour ma part, je l’ai plutôt aimé, notamment pour son casting de jeunes acteurs et pour la présence de Juno Temple qui m’a motivée à cliquer sur play. J’ai trouvé l’ambiance de Magic Magic délicieusement oppressante, angoissante… Alicia est de plus en plus parano et il est difficile de savoir si la tension qui prend de plus en plus de place est due à ses propres hallucinations ou à une situation qui dégénère réellement… Malgré certains bons points, le film est quand même parfois assez maladroit et parfois, parait même un peu vain… Il n’empêche qu’il a un truc particulier, un charme oppressant, qui marque.

18435448The Island (2005)

Résumé

D’ici quelques décennies…
Lincoln Six-Echo et sa camarade Jordan Two-Delta font partie des centaines de Produits d’une immense colonie souterraine où la vie est étroitement surveillée et régie par des codes très stricts. Le seul espoir d’échapper à cet univers stérile est d’être sélectionné pour un transfert sur « l’Île ». A en croire les dirigeants de la colonie, l’Île serait le dernier territoire à avoir échappé à la catastrophe écologique qui ravagea notre planète quelques années auparavant et en rendit l’atmosphère à jamais irrespirable…
Lincoln, comme la totalité de ses congénères, a longtemps cru à ce paradis. Mais depuis quelque temps, des cauchemars récurrents troublent ses nuits, et le jeune homme commence à s’interroger sur le sens de sa vie et les restrictions faites à sa liberté.
Poussé par une curiosité tenace, Lincoln découvre bientôt l’atroce vérité…

Mon avis

Bien sûr, c’est un re-visionnage ! J’avais vu The Island au moment de sa sortie mais depuis quelques temps, l’envie de le revoir me démangeait. Mon avis en 2016 est le même qu’en 2005. The Island est un divertissement efficace et j’en adore la première partie. Par la suite, il y a trop de scènes d’action, trop de bruits, trop de course poursuite et on perd de vue le sujet de base qui était pourtant extrêmement intéressant.

481288.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxDélivrance (5 mai 2016 en e.cinéma)

Résumé

Une bouteille jetée à la mer, repêchée et oubliée dans un commissariat des Highlands. A l’intérieur, un appel au secours écrit en lettres de sang et en danois. Lorsque le message échoue au Département V de la police de Copenhague, chargé des dossiers non élucidés, les années ont passé… L’imprévisible Carl Mørck, Assad, son assistant syrien au flair infaillible, et Rose, leur secrétaire, vont-ils prendre au sérieux ce SOS ?

Mon avis

Si j’ai vu Miséricorde, le premier film de la série (issue des bouquins de Jussi Alder Olsen), ai-je vraiment vu Profanation, le second ? Je trouve ça bizarre, de l’avoir loupé, mais c’est peut-être pour ça que j’ai du mal à comprendre le début de Délivrance qui serait le 3ème opus. Je vais me procurer le second volet et rattraper mon retard (ou pas !).

Bref, tout ça pour dire que j’ai retrouvé avec plaisir nos deux acolytes, Assad et Carl ! Néanmoins, malgré une belle photographie et une réalisation soignée, ce troisième opus m’a semblé beaucoup moins convaincant que le premier. Je l’ai trouvé super conventionnel, pas vraiment original et surtout, les nombreuses invraisemblances de l’histoire m’ont franchement agacée. Si l’ensemble est prévisible et que l’intrigue semble un peu américanisée, elle gagne en tension et en énergie et devrait d’avantage plaire aux fans de polars nerveux.

The-LobsterThe Lobster (28 octobre 2015)

Résumé

Dans un futur proche… Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme soeur. Passé ce délai, elle sera transformée en l’animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s’enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants : les Solitaires.

Mon avis

On m’avait dit qu’il était bizarre, il l’est ! Néanmoins, pour moi « bizarre » rime souvent avec « génial » et The Lobster ne déroge pas à la règle ! Oui, j’ai été super emballée par ce film. J’ai aimé son scénario original car il m’a semblé si… original, justement ! Il ne ressemble à aucun autre et parle aussi bien de l’amour, que de la liberté et de toutes les illusions qui entourent ces deux thèmes. Absolument passionnant, totalement surréaliste mais également drôle, noir, romantique, féroce, cruel… et philosophique ! A voir !

 

8 comments

  1. Zofia says:

    Le seul qui m’intéresse vraiment et que j’ai raté au ciné, c’est The Lobster ! depuis sa sortie, je l’avais un peu oublié donc merci de me l’avoir rappelé ;–)
    Magic Magic peut être sympa, quant à Délivrance, je n’ai pas encore vu Miséricorde car je me souviens encore bien du livre…
    Zofia Articles récents…La maison dans laquelle de Mariam PetrosyanMy Profile

  2. sanasan says:

    Oh !!! Ben alors ?! J’ai beaucoup aimé Becoming Jane   Bon je peux comprendre que tu n’ai pas accroché c’est sur que ça ne déborde pas de passion… Cela dit j’ai vraiment apprécié l’interprétation des 2 acteurs même si je ne suis pas forcément une grande fan de Anne Hathaway (je sens que je vais me faire huer 😉 )…
    sanasan Articles récents…Une troublante innocence de Margaret MooreMy Profile

    • Audrey says:

      Oh moi non plus je ne suis pas vraiment fan d’Anne Hathaway, même si je reconnais que dans ce rôle, elle était pas mal du tout !
      Je l’ai vu en VF, je pense que ça « tue » un peu le charme du film (enfin c’est un point de vue personnel, je suis assez fan de la VOST en général).

  3. Aurore says:

    Je me souviens vaguement d’Island, les personnages étaient beaux !

    Pour The Lobster, j’ai le même avis que toi, du moins pour les 2/3 du film. Ensuite j’ai trouvé que le propos s’essoufflait. Ça reste quand même une réflexion vraiment très intéressante sur la pression sociale vis à vis du couple et de la famille.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.