Critique groupée : A Most Violent Year – The edge of love – Indian Palace *Suite Royale* – Amour sur place ou à emporter – Elephant song

f22d99e3-5ec9-4341-9077-10b17ef44705

 

A Most Violent Year (31 décembre 2014)

Résumé : New York. 1981. Abel Morales a souhaité se faire une place dans le monde du pétrole. Il y ait parvenu. Mais cet homme ambitieux se heurte de plein fouet à la corruption et à la violence d’un univers qui pourrait tout détruire : son travail et sa famille.

Mon avis : voilà un film que je regrettais d’avoir loupé au cinéma. D’une grande classe, ce film est bien mené, intéressant et nous plonge avec brio au début des années 80, aux Etats Unis. Les images, les décors, l’ambiance sont absolument réussis et les deux acteurs principaux sont, comme à l’accoutumée, parfait. Pour ce qui est de l’histoire en tant que telle et bien elle nous tient en haleine jusqu’à la toute fin. C’est bien. Sauf que le film est vraiment un peu trop classique et surtout, il a pas mal de longueurs. Mon attention a fini par se relâcher.

affiche-The-Edge-of-Love-2008-2

The edge of love (2010)

Résumé : Vera Philips est chanteuse de cabaret.  Dylan Thomas, poète et écrivain, fut son premier amour. Dix ans après leur idylle adolescente, en 1941, ils se retrouvent à Londres par le plus grand des hasards. Dylan est alors marié à la fougueuse Caitlin. Les deux femmes, d’abord en rivalité (puisque Dylan n’a jamais tourné la page sur Vera) finissent pas devenir de grandes amies. Toujours attirée par Dylan,  Vera tombe malgré tout amoureuse de William, un soldat qui ne tardera pas à être envoyé au front. En l’attendant, Vera va vivre avec Dylan et Caitlin…

Mon avis : ça faisait un moment que j’avais ce film sous le coude, choisi entre grande partie pour la présence de Cillian Murphy et de Kiera. Si la reconstitution historique est très bonne, les acteurs au top, ce film a vraiment trop de longueurs. Et puis il y a vraiment un truc qui cloche, c’est parfois un peu confus et surtout, le tout manque d’émotions. Les personnages sont tous ambigus mais pas vraiment attachants… C’est très long, souvent ennuyant et c’est vraiment dommage !

Indiana-Palace-2-affiche

Indian Palace *Suite Royale* (1er avril 2015)

Résumé :,L’hôtel Marigold affiche complet et ses directeurs, Muriel Donnelly et Sonny Kapoor veulent l’agrandir. Evelyn et Douglas ne savent toujours pas où ils en sont. Norman et Carole ont bien du mal à faire exister leur couple et Madge hésite entre deux hommes. Sonny doit quant à lui très bientôt épouser Sunaina… Entre le nouveau projet, les amours et les préparatifs du mariage, toutes les journées sont très très remplies et pleines de problèmes !

Mon avis : j’avais bien aimé Indian Palace. Ce film était d’une grande fraîcheur et brillait notamment par un casting, certes âgé, mais non moins attractif ! Et puis il y a la suite. Suite Royale est largement en dessous du premier volet et c’est rien de le dire. Le scénario est quasi inexistant, même si on voudrait bien nous faire croire le contraire, et j’ai vraiment peiné à arriver au bout de ces 2 heures. L’inde est toujours mise en valeur mais la magie n’est plus au rendez-vous.

amour-sur-place-ou-a-emporter-affiche-535926e962ffdAmour sur place ou à emporter

Résumé : Amelle et Noom n’ont absolument rien à voir mais la vie et l’amour vont finalement les réunir.

Mon avis : j’avais besoin d’un film tranquillou pour vernir avec soin mes 20 petits ongles sans risquer de louper de grands moments de cinéma. Et en effet, ce film ne mérite pas vraiment qu’on lui accorde 100% de son attention. Je m’y attendais, mais peut être pas à ce point ! Je me doutais bien que ça allait être bête, mais pas autant. Je me doutais bien que ça allait être cliché, mais pas autant. Je n’ai pas compris l’intérêt de l’histoire ni même les fondements de cette histoire d’amour qui, à mes yeux, n’est si belle ni romantique ni touchante. ça ne marche pas une seconde, on n’y croit et le reste n’est qu’une très longue pub pour Starbucks. Au secours !!!

166259.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxElephant song (inconnue)

Résumé : un psy enquête sur la disparition d’un médecin, un de ses collègues. La dernière personne à l’avoir vu, c’est Michael, un jeune homme interné et apparemment, sérieusement dérangé.

Mon avis : si j’ai eu envie de voir ce film c’est juste parce que Xavier Dolan était au casting. Je ne suis pas allée au bout de la première demie heure tellement je me suis ennuyée. Le petit jeu entre le psy et Michael ne m’a pas subjuguée, je n’ai pas aimé les constants retours en arrière ni la mise en scène, très figée et vieillotte.

 

2 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.