Critique Grandma

Ce film n’est pas sorti sur nos écrans. Il est disponible en VOD depuis le 8 février 2016.

093679Ce film a attiré mon attention grâce à la présence d’une actrice (Julia Garner) que j’avais adoré dans le VRAIMENT EXCELLENT Electrick Children dont je vous avais parlé et reparlé il y a trois ans. Depuis il fait toujours partie de mes gros coups de cœur ciné !

Bref, je m’égare !

Grandma raconte l’histoire d’une jeune femme de 18 ans qui veut avorter. Comme elle n’a pas d’argent (et qu’elle n’ose pas en parler à sa mère), elle vient demander l’aide de sa grand-mère. Les deux femmes ont la journée pour trouver 613 dollars. Elles prennent la route et au cours du voyage, vont affronter leur histoire, leur passé respectifs et peut-être, repartir sur de meilleures bases.

000289Grandma explore les relations entre trois femmes, trois générations : la fille, la mère et la grand-mère. La grand-mère, est une poétesse lesbienne un brin hippie et totalement dégénérée, la mère est au contraire hyper-rigide, hyper occupée, assez dure (elle a fait appel à une banque de sperme pour avoir sa fille car elle n’avait pas le temps de chercher un homme) et la fille, jeune, réservée…et souhaitant retrouver le contrôle de sa vie (donc aller à la fac et ne pas avoir d’enfant si jeune).

Forcément, tout ça, ça fait des étincelles.

Plus qu’un film sur la jeune femme, Grandma parle, comme son nom l’indique finalement, de la grand-mère. Un personnage plus énigmatique et plus complexe qu’on ne pouvait le penser au départ. Seule depuis la mort de sa compagne, elle semble coupée du monde et entretien des relations conflictuelles avec sa fille. Bref, c’est pas la joie.

Au cours de cette journée, elle va retourner voir une poignée de personnes. Elles sont toutes liées à une époque de sa vie et bien souvent, à un passé douloureux.

Dans les faits, ce film dure à peine 1h20 et ne manque pas de rythme ni d’intérêt. L’image est vraiment belle, très lumineuse. J’aime comme c’est filmé ! J’aime aussi assez les histoires où les personnages principaux cumulent les rencontres et les retrouvailles hautes en couleurs. Cela étant dit, je ne sais pas trop quoi vous dire au sujet de Grandma. Je l’ai trouvé sympathique mais il ne m’a pas touchée ou bouleversée. J’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, tout simplement. Mais j’imagine que cela vient de moi… en ce moment, j’ai vraiment du mal à adhérer à 100% à un film je crois (au vu de mes dernières critiques) ! Je suis sans doute pas d’humeur ! ^^

Grandma est un film résolument féministe. On y croise pas (ou presque) d’hommes : nos héroïnes n’ont rien contre la gente masculine mais elles mènent leur vie sans mâles à leurs côtés. On y parle d’amour, de vie, beaucoup de filiation (mais aussi d’avortement, de maternité,  et indirectement d’homosexualité). Je m’attendais à adorer mais je suis restée un peu sur ma faim.

3 comments

    • Audrey says:

      Je précise en début d’article qu’il est sorti directement en VOD ! 😉 Aucune idée de la raison d’ailleurs, il aurait très bien pu être diffusé dans les cinés ! Donc il ne passera pas sur nos écrans ! 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.