Critique Gone girl

Sortie : 8 octobre 2014

Nick s’apprête à fêter son 5ème anniversaire de mariage avec Amy. Mais au lieu de passer la soirée en amoureux, c’est au poste de police qu’il va débarquer : Amy a disparu. Le comportement étrange de Nick, la pression exercée par la presse et les questions de la police vont rapidement poser la question de la culpabilité du mari : si on se fie aux apparences, il a tout du tueur. Mais Nick a-t-il vraiment tué sa femme ?

J’avais envie de voir Gone Girl mais j’avais extrêmement peur de ses 2h30 car à mes yeux, un bon thriller ne doit pas durer longtemps. Or, je n’ai pas vu le temps passer durant la séance, ce qui, dans mon cas, est vraiment un exploit. Il faut dire que j’ai vu un film auquel je ne m’attendais pas. Pour une fois, la bande annonce m’a donc parue très bien faite : suffisamment informative pour faire envie mais pas assez explicative pour te faire deviner le film. J’ai donc été surprise par Gone Girl.

Du coup, dans mon souci de ne rien révéler de l’histoire, je ne sais que vous dire dans cette critique, si ce n’est que la tension est croissante dans Gone Girl. Le scénario, manipulateur et terrifiant, se faufile constamment entre les apparences et les faux semblants d’un couple à l’américaine pas si parfait que ça. Les allers retours entre des faits du passé (qui nous présentent une histoire d’amour idyllique) et la réalité, soit la disparition inquiétante d’Amy, sont riches en contrastes et nous permettent de comprendre comment et où a sombré le couple après 7 ans d’amour.

Les choses semblent être bien engagées, l’histoire mise sur des rails bien droits…Puis soudain, le réalisateur redistribue les cartes et c’est un autre film qui nous est donné à voir. Du coup, notre intérêt est subitement renouvelé car les pièces du puzzle, encore manquantes, prennent subitement leur place.

Gone girl est donc un très bon film, un film captivant de A à Z et que je vous conseille donc vivement ! Néanmoins, je n’irais pas jusqu’à dire qu’il s’agit d’un chef d’œuvre pour autant car il ne m’a pas spécialement marquée. D’ailleurs, la nature même du film et ses nombreux rebondissements font qu’on ne peut vraiment l’apprécier qu’une seule fois. Maintenant que je connais l’histoire, je n’imagine pas le revoir, ou alors dans 30 ans !

8 comments

  1. Aurore says:

    Je l’ai vu auj mais en deux fois et en commençant par la fin. Je me suis trompé de salle et quand les 45 min seulement s’étaient écoulées et que le lumière s’est rallumée, j’ai compris mon erreur. Je suis allée à la séance suivante voir l’1h45 manquante. Malgré ça, malgré que je l’ai vu dans le désordre je m’ai trouvé extrêmement bien fait !

    • Audrey says:

      ça t’as légèrement compliqué la vie tout ça ! 😀 J’avoue que ça m’est arrivé une fois de me tromper de salle également… mais c’était en début de séance. J’attendais le début de Sur la route et c’est De rouille et d’os qui a commencé ! ^^

  2. Audrey says:

    Oui Zodiac était d’une longueur terrifiante. Du moins pour moi ! j’ai très mal vécu la séance que j’ai trouvé interminable, un point qui a malheureusement joué contre toutes les qualités que le film pouvait avoir malgré tout :-/ Heureusement, on a été épargné avec Gone Girl ! 😉

    Je suis peut être allée un peu vite en disant que je n’aurai pas envie de revoir le film avant un long moment car comme tu dis, la psychologie des personnages est si travaillée qu’elle mériterait un second visionnage (l’histoire digérée, on peut se concentrer sur d’autres points)

  3. Clownface says:

    Je suis un inconditionnel de Fincher. Il a une photo absolument sans égal et une mise en scène d’une élégance rarement atteinte. Le seul que je n’ai pas encore vu et qui me fais très peur c’est Benjamin Button. Je suis peut-être un des rares à avoir adoré Zodiac et à avoir préféré sa version de Millenium à la suédoise. A chaque fois je suis embarqué par ses films. En plus, j’ai vu que Renzor avait encore une fois signé la BO (comme sur Social Network et Millenium, ce qui se fait de mieux en terme de musique de film original aujourd’hui, à mon avis) , donc, je doute que je passe à côté de ce film !

    • Audrey says:

      Je les ai tous vus mais je ne suis pas une inconditionnelle de Benjamin Button. Je me souviens que je l’avais trouvé très bien filmé mais je n’avais pas accroché à l’histoire…contrairement à beaucoup de gens !

      Tu n’es pas le seul concernant sa version de Millenium. Je ne pensais pas mais j’ai préféré sa version à la suédoise !

  4. Zofia says:

    Zodiac m’avait vraiment plu, mais je n’ai pas encore vu la version de Millénium qui ne me tente pas. Ah et aussi The social network qui m’intéresse pas !
    Je ne sais pas parce que jusqu’à présent j’ai réussi à faire abstraction des livres donc j’espère que là aussi, ça se passera comme ça.
    Après je ne sais pas à quel point l’histoire sera différente mais bon je fais confiance à David Fincher qui ne m’a pratiquement jamais déçu.
    Zofia Articles récents…Vu, Lu, EntenduMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge