Critique Girls only

Sortie : 13 mai 2015

J’attendais beaucoup de Girls only, notamment à cause de la présence de Keira Knightley, une actrice que j’apprécie de plus en plus depuis quelques années… mais j’ai été pas mal déçue par le traitement du thème.

L’histoire du film est la suivante : à presque 30 ans, Megan ne se sent pas vraiment en phase avec sa vie. A l’heure où ses amies se marient et ont des enfants, elle se cherche encore. Si elle n’a pas de boulot, elle peut compter sur son petit ami de longue date pour lui remonter le moral. Pourtant, le jour où celui-ci la demande en mariage, Megan fuit, accompagnée par Annika, une ado qu’elle a rencontré il y a peu. Le temps de quelques jours, elle va vivre au milieu d’adolescentes, une pause appréciable mais qui ne pourra pas durer…

J’ai l’âge de l’héroïne et je peux tout à fait comprendre ses préoccupations. En somme, j’aurais pu facilement m’identifier à elle mais je n’ai finalement pas craqué plus que ça sur le personnage et sur son parcours. Peut-être la faute à un scénario vraiment trop convenu et devrais-je, un peu trop plat. Tout au long du film, le rythme est très (trop) lent et au bout d’un moment, j’avais juste envie qu’il se passe quelque chose durant cette fameuse semaine où Megan est censée réfléchir sur sa vie.

C’est girly, certes, mais ça manque de peps !

Néanmoins, on peut quand même apprécier le film pour sa simplicité. L’histoire est certes basique mais elle soulève malgré tout des thèmes intéressants comme la difficulté de passer à l’âge adulte (sortir de l’adolescence, quoi), le poids des responsabilités, le poids des conventions sociales qui peuvent en oppresser certaines (mariage + enfants)… Megan n’est un pas un boulet, elle a juste du mal à être ce que les autres attendent d’elle…

Girls Only est certainement un film honnête mais malgré ses actrices, il a vraiment peiné à m’intéresser jusqu’au bout. Le tout est vraiment lent, sans beaucoup d’originalité… Il y a franchement un truc qui cloche, quelque chose qui m’a empêché d’adhérer vraiment ! Il manque une ou deux « grandes » scènes marquantes ! Dommage ! Mais je vous laisse vous faire votre avis dès le mercredi 13 !

4 comments

  1. auroreinparis says:

    A presque 30 ans comme toi, célibataire et autonome je me pose beaucoup de questions, mais ce genre de films qui me rappellent mes interrogations me dépriment plus qu’autre chose, en plus elles trouvent tjs l’amour ! Je pense passer mon tour !

    • Audrey says:

      Si les problèmes de Megan ne sont pas tous résolus à la fin du film, il est en effet possible que ses histoires de coeur trouvent une fin heureuse en effet… :-/

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.