Critique La fille qui voulait être Jane Austen, Polly Shulman

J’ai profité d’une vente privée Albin Michel pour m’offrir un bouquin dont je n’avais jamais entendu parler. Forcément, le fait qu’il fasse référence à Jane Austen n’a pas été étranger à mon achat.

33996642_7010975Résumé éditeur

Julie, quinze ans, est habituée aux lubies de sa meilleure amie Ashleigh, même si, à cause d’elle, elle se retrouve parfois dans des situations improbables. Après le roi Arthur, la stratégie militaire ou le ballet, la dernière passion en date de cette éternelle enthousiaste : Jane Austen ! Ashleigh veut à tout prix trouver le M. Darcy d’aujourd’hui en participant au bal d’une prestigieuse école de garçons. Et voici les deux inséparables vêtues de crinolines, en chasse pour dénicher le parfait héros austenien… mais attention à ne pas choisir le même (heureux) candidat !

Ma critique

Bon, bon, bon.

Si on passe le fait que l’écriture de l’auteur, qui, tout en étant loin d’être désagréable, reste franchement « simple », voire « trop simple » pour la grande fille que je suis. Si on passe aussi le fait que les personnages, Julie en tête, ne m’ont pas spécialement marquée. Si on survit à la déception en découvrant que ce roman n’a finalement aucun rapport avec Jane Austen…

…. et bien La fille qui voulait être Jane Austen est sympathique. Il se lit rapidement (forcément !), détend l’espace de quelques pages.

J’ai trouvé ce roman gentillet. Pas une seule seconde je n’ai pensé ne pas le terminer mais en même temps, je pense que dans quelques mois j’aurais bien du mal à me souvenir de son histoire. Passé les premiers chapitres, où nos jeunes filles ne parlent que d’Orgueil et préjugés, l’œuvre de Jane Austen passe au second plan. On se retrouve finalement avec une histoire d’adolescents qui m’aurait passionnée si j’avais 15 ans. Or, j’en ai 15 de plus.

Si j’avais une fille, une nièce, bref… une ado en quête de lecture, je lui proposerai de lire ce roman mais n’étant pas lue par des adolescentes, je ne me vois pas vous conseiller de l’acheter ! Notons d’ailleurs que son titre est un peu mensonger car Ashleigh ne veut pas être Jane Austen, elle veut trouver son Darcy. C’est tout.

6 comments

    • Audrey says:

      On est d’accord !
      Parler de Jane Austen dans le titre est plus vendeur… un simple « Lizzie » aurait pu faire référence à tout et n’importe quoi d’autre…
      Mais du coup, c’est assez décevant quand on réalise que Jane Austen n’a rien à faire là dedans ou presque !

    • Audrey says:

      Oui ça se lit bien ^^
      Mais c’est vraiment pour des ados je pense… de jeunes ados ! Plus jeune, je pense que j’aurais beaucoup aimé ! 🙂

  1. Alice says:

    Bizarrement, j’avais vraiment beaucoup aimé ce roman même si je suis d’accord avec ce que tu en dis, sûrement parce que je suis une grande nostalgique et qu’il m’a rappelée mes premiers amours 🙂

    • Audrey says:

      Oh je peux comprendre que tu te sois laissée porter par l’histoire ! Je n’attendais pas vraiment ce genre de récit… mais je l’ai quand même lu en deux jours ! 🙂
      Disons que ce n’est pas tout à fait ce que j’aime lire mais ce n’est pas non plus ma pire lecture de l’année ^^

Laisser un commentaire

CommentLuv badge