Critique La Famille Tenenbaum

13 mars 2002

 Cela faisait un bail que j’avais envie de voir La famille Tenenbaum. C’est enfin chose faite ! Mais malgré pas mal de bons points, je dois avouer que je suis un peu déçue !

Quand ils étaient enfants Chas, Margot et Richie Tenenbaum étaient des génies. Respectivement maitre de la finance, dramaturge hors pair et champion de tennis, ils ont grandement souffert du divorce de leurs parents et des tensions négatives. Vingt ans plus tard, le bilan est beaucoup moins positif et les relations familiales ne sont plus au beau fixe depuis longtemps. Un beau jour, Royal Tenenbaum débarque soudainement dans la vie de son ex-femme et de ses enfants avec une révélation : il ne lui reste plus que 6 semaines à vivre et il souhaite se réconcilier avec eux.

Vraiment riche en informations dès les premières minutes, ce film exige qu’on soit bien concentrés et surtout, bien réveillés. L’histoire de la famille se déroule en effet en plusieurs chapitres qui permettent d’en apprendre plus sur leur passé puis, de suivre une série de nouveaux évènements. Le ton est bavard. J’ai beaucoup aimé les différents personnages qui nous sont présentés car ils sont tous plus atypiques les uns que les autres. Avec les années, Chas devenu parano suite au décès accidentel de sa femme, Richie traine sa mélancolie autour du monde, Margot déprime, Ethel (la mère) est devenue archéologue, le père toujours 100% filou et menteur cherche à s’attirer les bonnes grâces de tout le monde… Comédie et drame se mêlent constamment sous nos yeux.

Malgré un univers plein de caractère, des répliques vraiment bien pensées, des personnages loufoques au possible, La famille Tenenbaum m’a à moitié convaincue car je n’ai pas aimé le traitement de l’action. Si vous avez vu le film, vous comprendrez peut être de quoi je veux parler. Le résultat est vraiment trop brouillon et surtout beaucoup trop décousu pour que j’accroche vraiment à l’histoire. Tout au long du film, j’ai été dérangée par la réalisation et le découpage en chapitres évoqué plus haut qui dessert un peu l’intrigue. Peut être que le problème vient du scénario qui, en plus d’être plutôt banal, n’est pas vraiment riche en évènements ?

La famille Tenenbaum est le troisième film de Wes Anderson. Il repose sur ses thèmes favoris, soit la famille et le rapport à l’enfance. On y retrouve bien évidemment le style du réalisateur et si vous y êtes sensibles, vous y trouverez votre bonheur. Pour ma part, j’ai adoré le panel de personnages et tout ce qui gravite autour d’eux. La manière dont est racontée l’histoire m’a pourtant beaucoup moins plu.

2 comments

  1. Zofia says:

    Je n’ai pas vu celui-là mais j’ai vu La vie aquatique, que j’ai aimé mais trouvé un poil trop spécial, et adoré The Darjeeling Limited. Et j’ai très envie de voir les deux derniers Moonrise Kingdom et The Budapest Hotel mais c’est clair que Wes Anderson a un univers vraiment à part.

    • Audrey says:

      Je n’ai pas vu La vie aquatique. J’hésite depuis pas mal de temps à le voir car j’ai peur qu’il soit trop barré pour moi… Il me manque aussi le tout dernier, mais il est sur mon ordi depuis plusieurs semaines…reste à trouver l’occasion !

Répondre à Zofia Annuler la réponse

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.