Critique Sans faille, Valentin Musso

sans-faille-valentin-musso

Résumé éditeur

Ils sont cinq. Cinq amis, la trentaine, qui se retrouvent après plusieurs années pour une randonnée dans les Pyrénées, le temps d’un week-end. Romuald, le gamin des cités à qui tout a réussi, a invité Théo, Dorothée, David et Juliette dans son luxueux chalet. Mais la montagne lui est-elle aussi familière qu’il l’a laissé croire? Le groupe s’égare, d’anciennes inimitiés ressurgissent, les secrets de chacun se font jour. Jusqu’au drame. Impensable. Imprévisible ? C’est du moins ce qu’il croient, au début…

Mon avis

Sans faille est mon premier Valentin Musso. Et ça ne sera certainement pas le dernier même si j’avoue que j’ai commencé ce roman avec plus d’enthousiasme que je ne l’ai terminé.

Il fallait me voir, au cours des premières pages, quand toute l’intrigue se met en place… [j’adore les histoires de retrouvailles pleines de tension entre d’anciens amis] j’étais toute contente car je trouvais que tout partait vraiment du bon pied. Puis finalement, mon intérêt s’est peut-être un peu étiolé au fil de ma lecture pour finir sur un sentiment de légère déception [même si on ne peut pas dire que l’auteur sombre dans la facilité], mêlée d’un peu d’étonnement quand même…Ce qui n’est donc pas totalement négatif.

Si je devais parler des points positifs du roman, je parlerai de la plume de Valentin qui m’a vraiment plu. Je l’ai trouvé ciselée, moderne, efficace, dure parfois et souvent très angoissante.

Si je devais mettre en avant un point « négatif » à mes yeux, ce seraient les flash back super nombreux qui ponctuent cette randonnée mortelle dans les Pyrénées. Évidemment, j’ai compris leur intérêt puisqu’ils permettent de mieux connaître le cheminement des différents personnages, qu’ils expliquent comment les choses en sont arrivées à ce point bien précis MAIS moi ce que j’ai préféré, ce sont les scènes au présent, celles qui racontent les affrontements du moment.

Agréable à lire et plein de thèmes intéressants, Sans faille ne m’a pas scotchée à mon siège mais il a eu le mérite de permettre de mettre les pieds dans l’univers de Musso, version petit frère.

111930292_o

6 comments

    • Audrey says:

      J’ai lu à plusieurs reprises que Sans faille n’est pas son meilleur ! Je n’ai donc, a priori, pas commencé par le plus marquant mais c’est pas plus mal, il me reste encore beaucoup à découvrir !
      J’espère que ça te plaira si jamais tu tentes ! 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge