Critique Une enquête de Francesca Cahill (Tome 1) – Un odieux chantage, Brenda Joyce

bm_cvt_une-enquete-de-francesca-cahill-tome-1-un-odieux_6121

Résumé éditeur

En 1900, une jeune intellectuelle qui se pique de politique est considérée comme un bas-bleu. Pourtant, bien que ravissante, Francesca Cahill refuse de se marier et prône des réformes sociales qui effraient son entourage. Bientôt, un événement dramatique va susciter sa curiosité. Le fils d’un riche voisin est kidnappé. Seul indice, un message sibyllin qui commence par ces mots : F comme fourmi… Qu’est-ce que cela signifie ? Pour le comprendre, Francesca entame sa propre enquête au nez et à la barbe de Rick Bragg, le nouveau préfet de police exaspéré par ce détective en jupon qui n’a peur de rien.

Mon avis

Une enquête de Francesca Cahill (Tome 1) – Un odieux chantage est le premier volume d’une longue série (enfin je crois ?) mettant en scène le personnage de Francesca. N’ayant lu que ce dernier, je ne donne évidemment mon avis que sur ce tome en particulier, sans prendre en compte une éventuelle évolution des personnages et de leurs relations.

Par exemple, j’ai envie de me plaindre en disant que la romance est trop absente de ce tome. Je sais, du moins je me doute, que tout cela va être développé dans les tomes suivants mais ça ne m’empêchera pas d’en être frustrée, là, maintenant !

Malgré tout, je dois dire que j’ai assez aimé la manière dont est présentée Francesca qui est une jeune femme instruite, décidée, courageuse, parfois un peu fragile mais toujours déterminée. C’est une femme moderne, non conventionnelle. Elle fait un duo plutôt intéressant avec Rick Bragg, soit celui qui est chargé de l’enquête, un homme quant à lui assez mystérieux et donc assez captivant même si on en sait encore vraiment trop peu sur lui ou même sur sa manière de travailler.

J’ai apprécié ma lecture, je ne peux pas dire le contraire mais je n’en ressors pas enchantée, je n’ai d’ailleurs pas envie d’ouvrir le tome 2 dans la foulée, c’est dire ! Je crois que j’étais venue y chercher une sorte de version américaine des enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt (oui, toujours Anne Perry, je sais, je sais ^^) et  je suis vraiment restée sur ma faim.

Le pire ? C’est que je ne sais pas expliquer pourquoi. Quand on connait le fin mot de l’histoire on peut se dire : ok, ça peut tenir la route. Sauf que… l’enquête est menée d’une façon qui ne la rend (du moins pour moi) pas captivante pour un sou. Peut être parce qu’il y a trop de temps morts. Peut être parce que l’inexpérience de Francesca, au lieu d’aider Bragg, le dessert à plusieurs reprises…

Mais pour moi qui ai l’habitude de lire des polars, historiques ou non, j’ai trouvé ça un peu laborieux par moment.

Cela dit, si certaines d’entre vous ont lu les autres tomes, je serai curieuse de savoir si les enquêtes sont plus poussées. Les notes du tome 2 sont meilleures sur Babelio

111930292_o

113515545

5 comments

    • Audrey says:

      Je… En fait je ne sais pas trop quoi dire de ce roman. J’ai aimé les personnages mais je n’ai pas trouvé l’histoire passionnante alors que je m’attendais à un mélange idéal de romance et d’enquête. Mais cela vient sans doute d’attentes un peu « déplacées » car ce livre a quand même trouvé son public… De toute manière, rien que le fait qu’il s’agisse d’une série prouve que l’auteur a su plaire !
      L’entrée en matière n’est pas convaincante à mes yeux mais en fait je n’ai pas lu beaucoup de bouquins de la collection « Amour et passions » donc je n’ai peut être pas saisi leur ligne éditoriale.
      Mais cela dit, ce n’est pas mal écrit du tout ! 🙂

    • Audrey says:

      Je ne pense pas trop spoiler en révélant que Francesca est terriblement troublée par le préfet de police mais à part quelques scènes où ils discutent ensemble et une scène où ils se rapprochent de manière très furtive, il ne se passe pas grand chose de romantique ou d’émoustillant ! Du moins je m’attendais à bien plus en fait !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge