Critique Elizabeth Darcy, Abigail Reynolds

Et voilà ma toute dernière lecture pour le challenge Les filles de Mrs Bennet. J’ai encore une fois pris un joker puisque le thème du mariage ne me convenait pas du tout.

3590327637

L’histoire

Dans ce roman, l’auteur a imaginé une variation d’Orgueil et préjugés et non une suite classique. En gros, elle est partie d’une idée précise : que se serait-il passé si, lors de sa première demande en mariage, Darcy avait embrassé Elizabeth et qu’ils avaient été surpris par une tierce personne ?

Mon avis

Comme vous l’avez compris, au début de ce roman, Elizabeth se trouve chez son amie Charlotte qu’elle vient visiter suite à son mariage avec M Collins. Un matin où elle se trouve seule, Darcy lui expose pour la première fois ses sentiments. Chez Jane Austen, Elizabeth refuse cette demande en mariage. Ici, elle est embrassée par Darcy et comme ils sont surpris, accepte de se « sacrifier » en épousant celui qui semble l’aimer plus que tout. En acceptant ce mariage, elle sauve la face et évite le scandale qui ne manquerait pas de salir sa famille, d’un autre côté, en épousant Darcy elle donne une chance à Jane de se rapprocher à nouveau de son cher Bingley.

Cependant, à ce moment précis de l’histoire, notre héroïne n’a pas encore changé d’avis sur Darcy, elle le trouve arrogant et elle a donc de plus en plus de mal à supporter la vie à ses côtés. Son cher mari va finir par s’en apercevoir  et à partir de là, le couple ne va pas arrêter de jouer au chat et à la souris et va aller d’incompréhension en incompréhension. Tout ce remue ménage, cette évolution des sentiments (Elizabeth va évidemment découvrir qu’en fait, elle a véritablement craqué pour Darcy mais comment le récupérer maintenant qu’il la fuit ?) aurait pu être sympa mais les situations sont trop répétitives et ainsi, deviennent extrêmement lassantes. Darcy et Elizabeth n’ont pas plus de cervelle l’un que l’autre, ils m’ont fait penser à des sales gosses puériles et incapables de discuter clairement de la situation.

Le fait que l’auteur n’ai pas pris le risque d’introduire de nombreux personnages secondaires n’arrange rien à l’affaire : on reste centrés sur les conversations de nos deux époux, conversations qui tournent souvent en rond.

Quant aux scènes érotiques et bien, je n’aime généralement pas trop ça mais heureusement, ici, elles sont peu nombreuses et interviennent plutôt vers la fin. De plus, elles ne sont pas trop « précises », si je puis dire, et servent quad même l’intrigue donc bon, on peut dire qu’elles ne m’ont pas trop fait grincer des dents.

En bref,

Malgré pas mal de défauts, Elizabeth Darcy se lit avec plaisir. C’est très distrayant et j’ai apprécié de découvrir une austennerie qui change un peu de l’ordinaire. J’ai malheureusement trouvé que la Elizabeth présentée ici n’avait presque rien à voir avec le personnage de Jane Austen et même si on peut mettre ce changement sur les difficultés qu’elle éprouve suite aux conditions de son mariage, j’ai du mal à imaginer que les épreuves puissent autant chambouler son caractère. Je l’ai trouvée un peu trop fade pour être convaincante.

Lesfillesdemrsbennet

Room-Read-livres-hauteur-enfants_0_730_502

20/91

J’ai lu ce livre dans le cadre de mon challenge perso « Je vide ma PAL »

2 comments

  1. bea285 says:

    Hum c’est souvent le problème avec les austeneries. Généralement Elisabeth ne ressemble pas à Elisabeth pour autant on peut passer un bon moment. Je pense que je tenterais en poche. Je ne veux pas payer autant pour une lecture qui déforme un peu trop ma vision d’Orgueil et préjugés.

    • Audrey says:

      J’ai acheté ce roman en ebook début juillet… à 0,99 euros donc l’investissement état peu élevé ^^ Généralement, je n’achète pas les austenneries au prix fort car je suis souvent déçue par le traitement des personnages. Mais bon, ça ne m’empêche pas d’en lire régulièrement, va comprendre !! 😀

Laisser un commentaire

CommentLuv badge