Critique Edenbrooke, Julianne Donaldson

edenbrooke-julianne-donaldson-milady-romance-pemberleyL’histoire

Il y a 14 mois, Marianne a perdu sa mère. Depuis, elle vit à Bath avec sa grand-mère et s’y ennuie terriblement, d’autant plus que sa sœur jumelle, Cécily, vit à Londres. Leur père s’est quant à lui exilé en France et ne donne pratiquement plus de nouvelles. Lorsqu’elle est invitée à passer l’été à Edenbrooke, Marianne saute de joie, d’autant plus qu’elle y retrouvera sa jumelle. Néanmoins, sa grand-mère a été claire : Marianne doit arrêter de se conduire comme une enfant et devenir une jeune femme distinguée. Si elle doit profiter des semaines à venir pour parfaire son éducation, il se pourrait qu’un certain jeune homme vienne légèrement contrecarrer ses plans.

Mon avis

Je n’ai pas tout de suite apprécié Edenbrooke.

Pour tout vous dire, les débuts ont même été assez difficiles car j’ai très rapidement trouvé l’héroïne assez puérile sur les bords. J’aime bien les personnages qui sortent du lot, les personnalités imparfaites, mais même si je n’ai jamais perdu de vue qu’elle a seulement 17 ans, Marianne m’a quand même paru un peu trop fofolle… trop « enfant » pour vraiment me plaire. Celles qui ont lu ce roman verront peut-être de quoi je veux parler. Puis je me suis habituée à son caractère et ses pensées.

Si je devais souligner un autre point négatif, je dirais aussi que le premier événement du récit, totalement rocambolesque, m’a fait très peur. Je me suis vraiment demandée où j’étais tombée mais heureusement, le roman se fait plus classique par la suite et je me suis laissée emporter par les événements qui nous sont racontés.

La romance en elle même n’a rien de bien original, comme toujours, mais ça se laisse gentiment lire quand on recherche une histoire simple, agréable et portée par des personnages sympathiques.

En bref,

Edenbrooke est un romance très agréable à lire, personne ne peut le nier. C’est sûr qu’elle ne brille pas par son originalité mais ce n’est pas totalement ce qu’on lui demande. Après tout, des personnages intéressants et des scènes bien écrites peuvent suffire à faire une bonne romance et il y a vraiment des bons moments dans ce livre. Malgré tout, je reste un peu surprise : sur les blogs comme sur Babelio, les avis au sujet de ce roman sont quasi unanimes : tout le monde a a-do-ré.

Or, si j’ai passé un bon moment, je ne peux pas être aussi catégorique que ces lectrices. L’écriture de Julianne Donaldson est certes facile à lire et fluide mais je l’ai quand même trouvée un peu trop simple, pas assez recherchée. Le récit n’est pas toujours très subtil, notamment en ce qui concerne tout ce qui tourne autour des jumelles.

Room-Read-livres-hauteur-enfants_0_730_502

21/91

J’ai lu ce livre dans le cadre de mon challenge perso « Je vide ma PAL »

4 comments

  1. sanasan says:

    Tu n’es pas la seule à avoir eu ce ressentit 🙂 Pour tout te dire, je n’ai que très moyennement apprécié cette romance. Tout d’abord à cause de la personnalité de Marianne qui m’a gonflé à bien des égards et puis l’intrigue que j’ai trouvé trop convenue, voir plate. Bref, elle ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.
    sanasan Articles récents…TAG : What’s in my bag !!My Profile

    • Audrey says:

      Oui je me souviens que tu avais été plutôt mitigée… Je pense que je l’ai quand même un peu plus appréciée que toi mais bon, on a quand même un avis global assez similaire je pense. ça se lit mais niveau coup de coeur, c’est pas vraiment ça ! Marianne ne fera certainement pas partie des héroïnes dont je me souviendrai.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge