Critique Dix petits nègres, d’Agatha Christie

Encore un Agatha Christie au programme étant donné que je viens tout juste de finir Dix petits nègres. C’est mon 8ème bouquin de l’auteur (je crois) et à ce jour, mon préféré. Oui, je suis totalement emballée et vraiment heureuse de l’avoir enfin lu, depuis le temps que j’en entends parler !

Si je devais vous en faire un petit résumé, je vous dirais les choses suivantes : 10 personnes qui ne se connaissent pas ont reçu une invitation pour se rendre sur l’Ile du Nègre. Chacun de ces personnages ont, par le passé, commis des meurtres contre lesquels la Justice n’a rien pu faire. Durant leur séjour, ils seront tués les uns après les autres dans des circonstances étranges. Mais qui mène cette étrange justice ?

Quelle tension mon dieu ! Dès les premières pages (avec les présentations successives des différents personnages en train de se rendre au lieu de rendez-vous) , on sait qu’on est en train de lire une histoire phénoménale et hyper prenante. Mais c’est bien entendu une fois arrivés sur l’île en question que l’histoire commence enfin avec le premier décès qui survient de manière hyper brutale.

A partir de là, tout le monde soupçonne tout le monde et c’est bien normal étant donné que l’île n’abrite aucune cachette où pourrait se terrer un éventuel meurtrier venu de l’extérieur. Côté lecteurs, c’est la même chose : on va de spéculation en spéculation bien qu’à chaque décès, les possibilités s’amenuisent peu à peu. A un moment, complètement perdue entre les coupables et les victimes, j’étais presque sur le point de m’imaginer une puissance surnaturelle sur l’île, là pour décimer un groupe d’humains ! Mais l’histoire est 100% rationnelle, ce qui ne la rend pas moins intéressante, bien au contraire !

Autant vous dire qu’il m’a été difficile de connaître le pourquoi du comment avant la toute fin même si, à la lumière de celle ci, j’ai reconnu que certains indices m’avaient été donné à certains moments de la lecture.

Et je ne vous parle même pas de la fameuse petite comptine qui reste présente à notre esprit tout au long du roman, des petits statuettes qui disparaissent à chaque meurtre et de l’hostilité d’une île perdue loin de tout et d’autant plus isolée par une tempête !

Dix petits nègres est un chef d’oeuvre du genre et si vous ne devez lire qu’un seul Agatha Christie, lisez celui-ci ! Avec son compte à rebours morbide,ce huis clos angoissant vous oppressera certainement de la première page à l’épilogue !

5 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.