Critique Défense et trahison, Anne Perry

Défense et trahison est le 3ème volume des enquêtes de William Monk. A présent détective privé, il continue de collaborer avec Hester Latterly et Oliver Rathbone.

9782264033055Résumé

Après une brillante carrière militaire au service de la couronne d’Angleterre en Inde, l’estimé général Thaddeus Carlyon décède brutalement. Il aurait pu mourir 1000 fois au cours d’une bataille mais il trouve la mort assez bêtement, au cours d’un dîner londonien. Dans la maison, il y avait les domestiques, sa femme, sa fille, le mari de cette dernière mais également une poignée d’amis. Meurtre ou accident ? Monk enquête !

Mon avis

Dans Défense et trahison, le responsable du meurtre est assez vite identifié par Monk et les forces de police. L’enquête ne va donc pas porter sur le recherche du coupable mais sur l’explication de son geste. Touché par la détresse de la personne inculpée, notre trio habituel comprend en effet que cette histoire d’homicide est bien plus complexe qu’elle n’avait l’air de l’être en réalité et va tout faire pour lui trouver des circonstances atténuantes.

Étrange non, pour un roman policier ? Pourtant quand on connait l’histoire et qu’on a cerné les personnages, on comprend tout l’intérêt de tels enjeux et puis ça change un peu d’attraper une enquête policière sous un autre angle. Je trouve que dans la série de William Monk, Anne Perry nous offre des schémas narratifs un peu plus variés que dans la série Thomas et Charlotte Pitt (à laquelle j’ai de plus en plus envie de me remettre, d’ailleurs !).

Moi qui disait ne pas aimer lire des récits de procès, je change doucement d’avis grâce à Anne Perry. La dernière partie de ce roman se passe au tribunal et elle est extrêmement intéressante. Les interrogatoires, les stratégies des différents avocats, la tension… tout cela se dévore avec joie !

Dans Défense et trahison, il sera plus que jamais question de la difficile condition féminine dans la société victorienne. Une époque où les femmes n’avaient de droit sur rien, ni sur leur éventuelle fortune et pas même sur leurs enfants. Instructif !

Défense et trahison nous plonge dans une enquête un peu plus « glauque » que d’habitude. Elle n’en reste pas moins intéressante, riche en rebondissements… J’ai trouvé le récit vraiment dense, sans réelles longueurs et j’ai apprécié de retrouver notre trio central…mais aussi les petits nouveaux comme Edith et le militaire chez qui Hester travaille.

 

thrillerpolar-pativore2

7 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge