Critique Dead man down

Sortie : 3 avril 2013

Mon dieu, quelle déception ! J’attendais beaucoup de ce film ! Pour son casting tout d’abord (Colin Farrell + Noomi Rapace) mais également pour son réalisateur, Niels Arden Oplev, soit celui qui a mis en scène le fameux Millenium (version suédoise, bien entendu !). J’ai très rapidement déchanté.

Noomi Rapace incarne Béatrice, une jeune française défigurée par un accident de voiture. Pleine de haine envers celui qui a causé l’accident (l’homme était ivre et semble avoir repris sa petite vie tranquille), elle vit avec sa mère (Isabelle Huppert que je ne m’attendais ABSOLUMENT pas à voir là-dedans) et broie du noir. Un jour, Béatrice contacte Victor, son beau voisin qu’elle observe souvent de derrière ses fenêtres (il habite l’immeuble voisin). Ce qui semblait prendre des airs de rendez-vous amoureux se transforme alors en chantage : Béatrice a vu Victor alors qu’il tuait un homme. Elle ne dira rien à la police mais, en échange, demande à Victor de tuer celui qui a causé sa perte.

Commençons par les points positifs : j’ai trouvé que le « couple » des deux personnages principaux fonctionnait à merveille et la relation entre Béatrice et Victor m’a semblée suffisamment intéressante pour valoir le coup d’œil. Deux êtres en souffrance et ayant soif de vengeance se rencontrent. Ok ! De plus, il faut rendre justice à Dead man down : l’intrigue est beaucoup plus complexe que prévue. En matant la bande annonce, tu n’as compris que 50% de l’histoire. Le reste…. Tu vas le découvrir sur place !

Le souci, c’est que ce fameux reste est franchement… catastrophique. L’intrigue devient très rapidement tarabiscotée, à tel point que j’ai mis un moment avant de comprendre ce dont il était vraiment question. Il est question de mafia, de trahison… tout ça, tout ça. L’histoire de Victor ? On y croit pas une seconde. L’acteur ne semble d’ailleurs pas au top de sa forme avec une seule expression au compteur… C’est invraisemblable, incohérent, tiré par les cheveux…

Noomi Rapace s’en sort très bien dans un rôle de femme blessée dans sa chair mais franchement, à la voir parader en talons hauts de 15 cm et en petite robe (cela lui va très bien, soit dit en passant) tu as envie de te demander si cette fille soit disant défigurée souffre tant que ça. Elle est loin d’être dégueulasse à regarder du coup, j’ai eu du mal à comprendre la rage qui l’habite. C’est sans doute ma faute mais bon… Je pense aussi ne jamais me remettre d’avoir entendu du Zaz dans Dead man down. A moins d’être fan de cette chanteuse (sur laquelle je m’entrainerai bien au tir à l’arc, d’ailleurs), une telle scène a tendance à vous déconnecter légèrement d’une intrigue…

Dead man down n’a pas réussi à me captiver une seule seconde… Trop de moments risibles, pas assez de souffle, pas assez d’action. Un ratage à mes yeux.

5 comments

  1. Zofia says:

    Zaz dans la bo de ce film ?!
    On a hésite entre lui et Effets secondaires ce week-end, on a finalement vu Effets secondaires que j’ai trouvé tèrs bien. Si j’ai le courage, la foi, la passion, un sursaut de je ne sais quoi je ferais un article ^^

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.