Critique Avant d’aller dormir

Sortie : le 24 septembre 2014

Si l’envie vous prend d’aller voir Avant d’aller dormir, passez plutôt par la case resto et restez-y un moment avant…de rentrer chez vous sans passer par le ciné. Je n’exagère pas : ce film ne vaut pas votre temps, ni votre argent.

Il y a quelques temps, le bouquin m’avait été prêté mais je ne l’ai finalement pas lu. Est-ce un bien ? Est-ce un mal ? Aucune idée. Le seul avantage est que je ne connaissais pas l’histoire. Quelques mots sur l’intrigue : Christine a eu un grave accident 14 ans plus tôt. Depuis, elle souffre d’une amnésie très rare et plutôt handicapante : tous les matins, elle se réveille vierge de toutes informations. Un peu comme si son cerveau effaçait tous ses souvenirs en une nuit. Alors tous les matins, Ben, son mari aimant, est obligé de lui faire un long résumé de son passé. Depuis quelques semaines, en secret, Christine travaille avec un thérapeute et fait de sérieux progrès. Assez de progrès pour se rendre compte que Ben n’est pas le mari idéal qu’il prétend être…

J’aime beaucoup Colin Firth mais je l’ai trouvé transparent dans un film qui ne met pas du tout ses talents d’acteur en valeur (et j’ai trouvé qu’il avait pris un sacré coup de vieux). Quant à Nicole Kidman, elle est absolument nulle, inexpressive (merci le botox), ridicule (et puis faut dire que la voix hyper agaçante de la doublure française n’arrange rien à son cas…). Un désastre côté casting.

L’histoire de ce film aurait pu être intéressante, voire vraiment palpitante si elle avait été menée correctement (je vous en passe les détails pour ne pas gâcher le suspens si vous voyez le film ou lisez le livre). Or, rien ne fonctionne dans Avant d’aller dormir et, à mes yeux, les incohérences sont trop nombreuses pour qu’il tienne vraiment la route. Je me demande bien comment les choses ont été présentées dans le livre… En tous cas, le film a certainement pris trop de raccourcis et ce, au détriment de la solidité générale de l’intrigue.

La réalisation, glaciale et hyper académique, le manque de rythme, le manque de classe… tout ça donne un aspect scolaire à une histoire sans intensité, sans passion et qui retombe vite comme un soufflet. En 1h30, je me suis ennuyée à mourir.

En quelques mots : je suis ressortie de la séance outrée, fatiguée et surtout révoltée d’avoir gaspillé 1h30 de mon jeudi soir devant un film soporifique et sans aucun intérêt. Ultra mou, il ne nous fait passer aucune émotion et il nous est donc impossible d’avoir la moindre empathie pour Christine, malgré sa quête de vérité. Je vous passe mes commentaires sur la scène finale qui se veut émouvante mais qui m’a juste fait rigoler du fond de mon siège.

3 comments

  1. Aurore says:

    Je viens de lire exactement la même chose ds un autre article, la mise en scène a gâché le scénario. Dommage car le pitch avait tout pour me plaire. J’irai plutôt acheter le livre.

  2. Zofia says:

    La bande-annonce était pas mal mais il s’est fait descendre par la critique… et ton avis confirme bien que ça ne vaut pas le coup. Dans le genre thriller conjugal, je vais plutôt me tourner vers Gone Girl.
    Zofia Articles récents…Perfect SenseMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.