Critique Cinq petits cochons, Agatha Christie

Cinq petits cochons, d’Agatha Christie, est ma seconde lecture de vacances. Ce roman a été un véritable plaisir à lire

L’histoire : au début du roman, Hercule Poirot reçoit la visite de Carla Lemarchant (son vrai nom étant Crale). Sur le point de se marier, cette dernière veut faire le point sur le passé mouvementé de sa famille : 16 ans auparavant, sa mère aurait empoisonné son père, Amyas Crale, peintre à succès. Lors du procès, Caroline a dit être innocente mais n’a jamais rien fait pour se défendre et elle est morte peu de temps après sa condamnation. Sa culpabilité était évidente : Amyas s’apprêtait à la quitter pour épouser Elsa, une jeune femme ambitieuse. Carla détient pourtant une lettre où Caroline réaffirme son innocence. Elle décide donc de confier à Poirot une affaire plus que difficile : des années après les faits, il va devoir apporter un nouvel éclairage à cette affaire sordide !

L’enquête de Poirot est, comme toujours, hyper méthodique. On le voit consulter les officiels de l’époque (avocats, procureur et tout et tout) puis se tourner vers cinq suspects, tous présents le jour du meurtre. Dans un premier temps, il se contente de les rencontrer puis leur demande de rédiger un compte rendu par écrit… Bien sûr, il saura en déduire les informations les plus pertinentes pour sa mission !

J’ai aimé ce travail autour de ces 5 personnages et donc, de ces 5 points de vues différents. Derrière chaque vision, chaque témoignage, chaque détail, se cachent une personnalité, des secrets et des oublis, qu’ils soient volontaires ou non.

Avec Cinq petits cochons, vous saurez qu’il n’est jamais trop tard pour découvrir la vérité !

thrillerpolar-pativore2

2 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge