Critique Charlie Countryman

Sortie : le 7 mai 2014

Il y a quelques jours, j’ai eu l’opportunité de voir Charlie Countryman, un film pas près de sortir en salles…du moins pas avant quelques mois. C’est le casting, plus particulièrement Evan Rachel Wood et Mads Mikkelsen, qui m’a attirée mais je dois avouer que dans le rôle titre, Shia LaBeouf s’en sort vraiment très bien !

Ce dernier campe Charlie, un mec complètement déboussolé suite au décès de sa mère, gravement malade. Suivant son instinct, il quitte Chicago pour Bucarest. A partir de là, les choses se compliquent. Charlie rencontre Victor puis, de fil en aiguille, la jeune et mystérieuse Gabi. Immédiatement amoureux d’elle, Charlie ne sait pas encore que Gabi a été mariée à un dangereux criminel qui la suit comme son ombre. Il ne semble pas prêt de laisser son ex partir avec un autre homme mais Charlie ne s’en soucie pas… à ses risques et périls.

Charlie Countryman fait partie de ces films qui me charment terriblement…mais à moitié seuement. Les premières minutes sont vraiment poignantes et t’immergent directement dans une histoire poétique et passionnante. L’arrivée à Bucarest, la rencontre avec Gabi, les premiers moments passés ensemble, la découverte de ses compagnons de chambre à l’auberge de jeunesse (dont Rupert Grint, l’éternel Ron de Harry Potter), les couses frénétiques en pleine rue sont vraiment de très bonnes scènes. C’est après que les choses se corsent. Si Mads Mikkelsen est génial dans son rôle de gangster amoureux, mais sanguinaire, l’intrigue qui l’entoure est tout simplement tirée par les cheveux. A partir d’un certain moment, les invraisemblances s’accumulent et la magie s’éteint doucement. Je n’ai pas cru un instant à cette ivresse/folie romantique qui envahit Charlie et j’ai finalement été lassée par ses aventures. La deuxième partie me semble donc beaucoup moins convaincante, on l’aura compris !

Le réalisateur d’origine suédoise, Fredrik Bond vient tout droit du clip et de la publicité… Je ne sais pas si cela a forgé sa manière de filmer mais Charlie Countryman a une photographie d’une beauté fracassante. Cela nous donne un film très esthétique, aux images planant parfois entre rêve et réalité. Cela nous donne un film envoutant et plein de charme.

Malgré la beauté de ses images, beaucoup d’énergie dans la mise en scène, une bande son sympathique et des acteurs vraiment convaincants, Charlie Countryman n’est pas tout à fait une réussite à mes yeux. Le souci ? Un scénario qui promet beaucoup pour ne pas tenir ses promesses en définitive. A trop se laisser aller à la facilité, il perd tout son caractère…. Il y a pourtant trop de points positifs, trop d’originalité et d’idées sympas pour que je puisse qualifier ce film de mauvais. J’engage donc à le voir dès sa sortie !

2 comments

Répondre à zofia Annuler la réponse

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.