Critique Café de flore

Sortie : 25/01/2012

Note : 3/5

 

Paris, années soixante. Jacqueline et son jeune fils, trisomique, est abandonnée par son mari qui n’assume pas cet enfants différent. Jacqueline, décidée à offrir une vie normale à son fils, se bat pour lui, fait tout tourner autour de lui, lui consacre sa vie. Montréal, présent. Antoine, DJ quitte sa femme, le grand amour de son adolescence avec laquelle il a eu deux filles, pour son âme sœur avec qui il vit une passion dévorante. Café de Flore raconte leurs destins, croisés, faits de douleurs, de joie et surtout d’amour.

Il y a deux raisons qui m’ont amené à voir Café de flore. Le fait que Vanessa Paradis y joue dedans : j’attends chacune de ses apparitions cinématographiques avec une grande impatience. Le fait que ce soit un film de Jean-Marc Vallée eut également raison de mon attirance. En 2006, j’avais surkiffé C.R.A.Z.Y. Bon.

J’ai été touchée par l’histoire la plus actuelle, celle qui se passe à Montréal, l’histoire d’un amour qui se défait. Quoi de plus dramatique, de plus regrettable ? C’est fin, intelligent, ça parle des rapports humains d’une manière subtile, ça ne sombre pas dans la facilité.

J’ai pourtant un peu préféré l’histoire plus ancienne, celle qui se passe à Paris avec Vanessa Paradis. J’ai aimé l’évocation de cette mère courage qui entoure son fils d’attentions jusqu’à en être presque folle (d’amour) mais elle nous fait une véritable crise de jalousie lorsque son fiston se trouve une amoureuse…Dans une bulle. Jacqueline et son fils sont dans une bulle qu’elle a formé pour eux, pour le protéger, pour se protéger du regard des autres et d’une société qui ne leur laisse guère de place.

Au final : Café de flore est un très beau film, esthétiquement parlant (bien que trop long à mon goût). Le montage…est complexe, les scènes s’enchaînent de manière envoûtante. Jean-Marc Vallée nous a sorti un film très travaillé, très maitrisé aux scènes parfois presque oniriques. De plus, une très bonne BO. Quant au propos… ben il faut adhérer pour vraiment aimer ce film. L’idée des vies antérieures m’a toujours paru séduisante mais je n’y crois pas une seule seconde. Mouais. Je ne suis pas du genre à croire ce genre de « délires » mais j’aime bien y penser, comme on penserait au rêve qu’on a fait la nuit dernière. Avec plaisir mais avec recul. Bref, un peu trop mystique et nébuleux pour que la rationnelle que je suis accroche réellement. Je pense que ce film n’est d’ailleurs pas à mettre entre toutes les mains sous peine de provoquer des crises d’ennui…c’est spécial mais ça vaut le coup d’œil quand même.

4 comments

  1. aurore says:

    ue ce soit la trisomie, où l’histoire d’amour ui se défait, les deux thèmes marquent ou ont marqué ma vie. De plus, je crois en la réincarnation. A joute à ça de fabuleux acteurs, un montage un poil onirique et une musique en parfaite adéquation … Je suis sortie de là parfaitement bouleversée.
    Ravie ue tu ais aimé ce film, mm si le thème de l’au delà ne te parle pas !

    • petiteconne says:

      Oui je me souviens que tu aimais beaucoup aimé ce film!
      J’ai apprécié cet univers, on se laisse pas mal happer par l’histoire je trouve.

    • petiteconne says:

      Oui maintenant c’est sans doute plus clair dans ta tête mais sache que je n’ai pas tout dévoilé ^^
      Toutes les critiques évoquent le thème de la réincarnation… enfin j’espère que ça n’aura pas tué tout le suspens!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.