Critique Bus stop

Sortie : 1956

Quand j’étais en première et seconde année de lettres modernes, j’ai bien profité de la vidéothèque de ma BU. Pour un prix ridicule (peut être 5 euros à l’année), j’ai pu emprunter pas mal de VHS. Je ne risquais pas vraiment de me battre pour voir les films qui me faisaient envie car nous étions déjà bien ancrés dans l’ère du DVD. Comprendre : la plupart des étudiants se foutaient de ces cassettes. C’est à l’époque que j’ai vu de nombreux films avec Marilyn Monroe. Dix ans plus tard, j’ai eu envie de revoir Bus Stop car je ne m’en souvenais pas du tout.

Bo est un cowboy qui n’est jamais vraiment sorti de sa bourgade. Il s’apprête pourtant à rejoindre Phoenix pour participer à un concours de rodéo. Fougueux, naïf et peu expérimenté avec les femmes, il est à la recherche de son ange. Comprendre : de la femme idéale pour lui. Bien entendu, il tombe immédiatement amoureux de la belle et glamour Chérie, une chanteuse de cabaret. Il va tout faire pour qu’elle quitte la ville et qu’elle le suive dans son ranch. Le problème : Chérie rêve d’Hollywood et une vie de campagnarde ne la fait pas vraiment rêver…

Voir de tels films en VF est une horreur sans nom : les voix criardes des acteurs de l’époque donnent juste envie de se taper la tête contre les murs. Il faut dire que le personnage de Bo, un peu trop enthousiaste, passe 1h30 à beugler et à s’esclaffer d’un rien. Je n’ai d’ailleurs pas eu beaucoup de tendresse pour lui, grand fou de 21 ans ne connaissant rien à la vie mais ayant tendance à se faire remarquer partout où il va. Marilyn, quant à elle, fait du Marilyn. On aime ou on aime pas mais on peut s’entendre sur le fait que le rôle de Chérie est sans beaucoup d’intérêt. L’actrice excellait dans ses rôles d’ingénues mais Chérie manque finalement de piquant et m’a laissée indifférente. Bus Stop n’est donc pas un grand film pour les amoureux de la Monroe.

Bus Stop est une comédie romantique qui a très mal vieillit. Et je vous arrête tout de suite : ce n’est pas forcément le cas de tous les vieux films. L’intrigue, terriblement banale et dépassée, ne nous surprend en rien, pas plus qu’elle ne nous émeut ou qu’elle nous fait rire. Ça se regarde certes, si on aime les vieux films mais ça ne laisse pas un souvenir impérissable… d’où mon oubli !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.