Critique Les brumes de Riverton, Kate Morton

Alors que les mites ont dévoré des pans entiers de mes souvenirs récents, je découvre que le passé lointain, lui, est clair et net. Ils ont tendance à revenir souvent me rendre visite, ces spectres du passé, et je constate avec étonnement qu’ils ne me dérangent pas outre mesure. En tout cas, pas autant que je l’aurais cru. Au contraire , les fantômes que j’ai fuis toute ma vie m’apportent un certain réconfort; je les accueille volontiers. J’avais oublié, je crois qu’il n’y avait des souvenirs lumineux au milieu de toute cette noirceur.

9782266225120Résumé

Eté 1924, dans la propriété de Riverton.
L’étoile montante de la poésie anglaise, lord Robert Hunter, se donne la mort au bord d’un lac, lors d’une soirée. Dès lors, les sœurs Emmeline et Hannah Hartford, seuls témoins de ce drame, ne se sont plus adressé la parole. Selon la rumeur, l’une était sa fiancée et l’autre son amante…

1999. Une jeune réalisatrice décide de faire un film autour de ce scandale et s’adresse au dernier témoin vivant, Grace Bradley, à l’époque domestique au château.

Grace s’est toujours efforcée d’oublier cette nuit-là. Mais les fantômes du passé ne demandent qu’à se réveiller.

Mon avis

Les brumes de Riverton est mon 3ème Kate Morton et à ce jour, mon préféré. Sans doute parce que l’histoire, en plus d’être intéressante, se passe entièrement en Angleterre et parce que l’époque choisie, soit le tout début du 20ème est celle qui se rapproche le plus de mon époque de prédilection.

A bien des égards, ce roman m’a fait penser à la série Downton Abbey  car, grâce à Grace (^^), nous replongeons dans le quotidien d’un grand domaine familial où une famille d’aristocrates et leurs domestiques essayent de faire face aux aléas de leur existence et de l’Histoire avec un grand H. Changements économiques, changements de mœurs (bye bye la rigueur victorienne), première guerre mondiale… Tous ces thèmes sont au cœur du récit et lui donnent une toile de fond particulièrement intéressante.

Mais bien sûr, Kate Morton [dont c’est d’ailleurs le premier roman – publié en 2007] ne se contente pas de nous offrir une belle reconstitution historique, là encore il sera question de secrets familiaux, de mystères à foison… De quoi vous donner envie de tourner les pages, encore et encore !

Pour ce faire, Kate Morton joue avec différentes époques et se sert du personnage de Grace pour les articuler les unes avec les autres. C’est Grace qui, à 99 ans rencontre la metteur en scène en 1999 mais c’est également elle qui nous ouvre les portes du domaines en 1914 alors qu’elle a seulement 14 ans et qu’elle rentre au service de la famille.Et bien sûr, c’est elle qui nous raconte aussi le drame de l’année 1924… Elle est indispensable !

Si j’ai vraiment aimé la manière dont Kate Morton a géré son histoire, j’ai également apprécié la propriété de Riverton (mais je sais à présent que l’auteure est très douée pour créer ce genre d’atmosphère) sans oublier l’intérêt et la variété des personnalités que nous découvrons au fil des pages. Trois d’entre elles ressortent tout particulièrement à mes yeux.

  • Il y a tout d’abord Grace qui est un personnage terriblement sympathique qu’on prend vraiment plaisir à suivre d’époque en époque. Qui aurait cru que cette petite bonne née au début du siècle aurait un tel destin ?
  • Mais j’ai également eu beaucoup de tendresse pour les sœurs Hatford, des jeunes femmes éprises de liberté et qui voulaient vivre au delà de ce chemin tout tracé qui avait été pensé pour elles.

En bref, inutile d’y aller par quatre chemins : j’ai beaucoup aimé cette lecture et les Brumes de Riverton est, pour l’instant, mon préféré de l’auteure !

111611268_oCe livre a été lu dans le cadre du Déstockage de PAL en duo auquel je participe avec Zofia. Je vous laisse le lien de sa lecture : La compagnie des menteurs.

12 comments

  1. A-Little-Bit-Dramatic says:

    J’ai découvert Kate Morton avec ce roman, pour ma part et je ne l’ai plus jamais lâchée ! C’était en septembre 2012 et depuis, chaque année ou presque, j’ai lu l’un de ses romans ! J’adore son univers et je suis séduite à chaque fois ! ! Je pense que je vais lire son dernier, L’Enfant du Lac, en 2017 ! !

  2. A-Little-Bit-Dramatic says:

    J’ai découvert Kate Morton avec ce roman et depuis je ne l’ai plus lâchée ! J’aime énormément son univers ! ! Certains romans sont plus prenants que d’autres et, même s’ils sont tous bâtis sur le même modèle, l’auteure sait toujours se renouveler merveilleusement bien ! 😉 Je pense lire L’Enfant du Lac en 2017 !

      • A-Little-Bit-Dramatic says:

        Bon, je vois que j’ai un peu cafouillé avec mes commentaires (salé de mauvaise connexion)… ^^ Désolée pour le doublon !

        Ah là là, mon préféré…je dirais que c’est Le Jardin des Secrets et juste après, Les Brumes de Riverton qui est cher à mon coeur parce que c’est avec lui que j’ai découvert l’univers de l’auteure ! ! 😉
        A-Little-Bit-Dramatic Articles récents…Challenge Goodreads 2017My Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge