Critique BD Mauvais genre, de Chloé Cruchaudet

Impossible de ne pas avoir entendu parler de Mauvais Genre, une bande dessinée de Chloé Cruchaudet. Je l’ai croisée maintes fois sur les blogs, les sites divers et variés et même à la télé. Tout le monde en disait toujours du bien alors forcément, moi aussi j’ai été intriguée.

C’est indéniable, Mauvais Genre est une très belle BD. Elle raconte l’histoire de Paul et de Louise, un jeune couple qui se marie peu avant la première guerre mondiale. Paul part au combat, pas le choix. Horrifié par la vie dans les tranchées, il déserte. Louise le cache à Paris, dans un appartement miteux, car il risque d’être fusillé. Paul s’ennuie. Le couple trouve  bientôt un subterfuge : Paul va se travestir et en devenant Suzanne, il s’offre le droit de sortir nuit et jour dans la capitale. Ses pas vont le mener jusqu’à Bois de Boulogne. Le couple se déchire dans le Paris des années folles.

L’histoire est sombre. On y parle de l’enfer de la guerre, de l’horreur des combats qui suivent les soldats durant leurs nuits, même des années plus tard. Certaines scènes cauchemardesques sont particulièrement saisissantes !

On y parle aussi de liberté. Après tout, c’est juste ce à quoi aspire Paul dans un premier temps. Devenir Suzanne va finir par changer ses gestes, sa façon de voir le monde et surtout, sa relation avec Louise. Alors que cette dernière était un peu le maître dans un premier temps, celle qui initiait Paul au monde des femmes et à ses subtilités, elle se retrouve subitement mise sur la touche. Le disciple a dépassé le maître, d’où les incompréhensions, la jalousie.

Côté dessins, on a affaire à un style très sobre. Pas beaucoup de couleurs et surtout, de régulières touches de rouge pour appuyer un détail, un vêtement. C’est charbonneux, pas net, imprécis et cela donne un caractère particulier à cette bande dessinée que j’ai évidemment lu beaucoup plus vite que je n’aurai voulu !

bd-22-chloe-cruchaudet-pour,M124818

Laisser un commentaire

CommentLuv badge