Critique BD Joséphine – Pénélope Bagieu

J’ai stoppé la lecture du roman de Kazuo Ishiguro, Auprès de moi toujours, que j’étais en train de lire (j’en parlerai prochainement) pour me plonger dans une BD de la célèbre Pénélope Bagieu : Joséphine.

A l’époque où Pénélope alimentait son blog bd, j’étais toujours contente d’aller la lire. Depuis de longs mois, elle ne daigne plus donner signe de vie sur la toile…du coup j’ai décidé de me rabattre sur ses bd que je ne connaissais pas. J’en ai profité pour tester un format que je ne connaissais pas : la bd poche ! J’avais peur que ce format complique un peu la lecture mais en fait non. Ajouté au fait que le prix est plus qu’attractif : 5.50 euros. A ce prix-là, pas la peine d’hésiter 107 ans…

Alors Joséphine, de quoi ça parle ? Et bien de la vie de la fameuse Joséphine. Trentenaire, célibataire, elle vit avec son chat et est à la recherche du grand amour. Elle déteste la salle de sport, adore les films à l’eau de rose et est pleine de complexes. Sa meilleure amie, Rose, est son alliée dans toutes les galères et accessoirement, Joséphine subit constamment les réflexions pas très cool de sa sœur (mariée, deux enfants) et de ses parents.

Qu’on se le dise : Joséphine est une bd pour filles !

Alors que je m’attendais à une vraie histoire, je me suis retrouvée face à une série de planches sur des thèmes divers et variés qui, s’ils m’ont fait sourire intérieurement, ne m’ont pas fait pouffer de rire pour autant. C’était frais, sympa, agréable mais je n’ai pas retrouvé le petit truc en plus que j’aimais tant sur le blog de la Bagieu. Et j’aurai vraiment préféré une vraie narration.

Pas vraiment de scénario donc même s’il y a une certaine continuité dans l’histoire. Le style de dessin semblera peut-être trop simpliste aux amateurs de bd élaborées mais je ne pense pas qu’on lise Pénélope Bagieu pour l’originalité de son style. C’est plutôt son univers très girly qui séduit. Ou pas, d’ailleurs.

En somme, j’ai trouvé la lecture sympa mais je ne suis pas subjuguée pour autant. Le fait est que je vais quand même acheter les 2 tomes suivants et toutes les bd poche que je croiserai sur mon chemin d’ailleurs… et ce, pour mon voyage en avion fin juillet. Car si je n’arrive jamais à me plonger dans un bouquin en plein vol, j’espère que j’arriverai à me concentrer sur des histoires légères de ce type.

A noter : Joséphine a été adaptée pour le cinéma avec Marilou Berry dans le rôle titre. Le film sort le 19 juin.

2 comments

  1. zofia says:

    Ce qui me gêne avec les adaptations des blog bd en bd, c’est que j’ai peur que tout se répète et de voir des planches que j’aurais déjà lu sur le blog. Je trouve que le blog est un outil formidable aussi bien pour la bd que pour l’écriture mais si c’est il est suivi d’une parution, j’apprécie de voir des vrais inédits et pas seulement un ou deux.
    Et puis, comme toi, j’aime bien les bds avec une vraie linéarité.
    zofia Articles récents…Ceci fait partie du reste de ma vieMy Profile

  2. petiteconne says:

    Je suis tout à fait d’accord avec toi au sujet des blogs bd mais je pense que je ne me suis pas bien exprimée concernant Joséphine.

    Pénélope Bagieu a mis son blog en bd dans un autre ouvrage mais Joséphine n’est que de la fiction.

    Je comparais juste avec le blog bd pour dire que je ne retrouvais pas exactement le ton que j’aimais sur le net.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge