Critique Amélia, Kimberly McCreight

9782253095095-001-TRésumé

Kate est une mère célibataire qui élève sa fille, Amélia, quinze ans, à New York. Cette avocate ambitieuse n’est pas, à proprement parler, une mère très présente mais ses relations avec sa fille ont toujours été au beau fixe et elles passent régulièrement du temps ensemble. Puis un beau jour, Amélia saute du toit de son lycée. Pourquoi sa fille, si mignonne, si douée en cours, si équilibrée a-t-elle mis fin à ses jours ? Kate ne remonte pas la pente : elle sombre…. jusqu’au moment où elle reçoit un sms d’un expéditeur inconnu et qui lui dit qu’Amélia n’a pas sauté. L’enquête d’une mère commence…

Mon avis

J’avais déjà eu l’occasion de découvrir l’auteure avec la lecture de Là où elle repose, que j’avais vraiment beaucoup aimé et j’avais vraiment envie de la retrouver avec son premier thriller qui, vous le savez sans doute, avait fait grand bruit au moment de sa sortie en France.

Force est de constater que la réputation qui précède Amélia n’est pas usurpée : en plus d’être moderne et inventif, ce thriller ne manque pas d’émotions et pour cause : il s’agit avant tout du combat d’une mère, prête à tout pour faire éclater la vérité au sujet du décès de sa fille.

Et là, pas besoin d’être maman soi même pour comprendre la tragédie que vit Kate et son besoin de trouver des réponses pour survivre à sa peine et non pour la guérir car une telle douleur ne guérit jamais. C’est quelque chose qui m’a marquée tout au long de ma lecture. Je tournais les pages avec avidité tout en ayant cette impression de fatalité en tête. Parce que quoi que fasse Kate, quelles que soient ses découvertes, quelle que soit la finalité de tout ça : à la fin, Amélia sera toujours morte et rien ne pourra la sauver.

Le roman est terriblement efficace et alterne entre le point de vue de Kate, au présent (donc après la mort de sa fille) et le point de vue d’Amélia, au moment des faits ce qui nous permet de dérouler les événements d’un côté et d’avancer sur l’enquête de l’autre. Tout comme dans Là où elle repose, l’auteure insère également des extraits de page internet, de page facebook, de sms échangés : j’aime beaucoup ça je dois dire, tout comme j’aime beaucoup quand les auteurs intègrent des lettres dans leurs romans : bref, j’aime changer de support, je trouve ça distrayant et dans le cas d’Amélia, vous vous doutez bien que ces citations facebook et ces textos ont une grande importance…

Et pour cause !

Ces moyens de communication modernes nous permettent de plonger dans le monde cruel et impitoyable de ces ados issus d’un milieu privilégié, de cette jeunesse dorée mais non moins dépravée et qui broie parfois les destins.

Vous avez une impression de déjà vu ? Vous vous dites que ce genre d’histoires, vous en avez déjà gobé 1000 ? Détrompez vous : le roman est bien plus dense que vous ne le pensez. Quand vous le commencez, vous ne savez pas où vous mettez les pieds car en réalité, l’histoire est plus complexe et à la fois plus simple que ce que vous pensiez mais en tous cas : les surprises sont au rendez-vous.

En bref,

Vous l’avez peut-être compris, j’ai trouvé cette lecture absolument excellente, hyper prenante, percutante, dans l’air du temps. L’intrigue est vraiment bien foutue et malgré le sujet assez lourd, et qui peut faire peur à certains lecteurs, cette lecture n’est pas plombante pour autant. Et oui. Cela peut paraitre bizarre mais Amélia n’est pas le récit d’un deuil, je le vois plus comme le dernier combat d’une mère pour sa fille et c’est à la fois beau et triste, mais pas déprimant du tout, je vous rassure !

114136028_o

9 comments

  1. A-Little-Bit-Dramatic says:

    Tu le sais, je ne suis pas très contemporaine… 🙂 D’ailleurs, j’en lis peu et j’en chronique peu,du coup, sur mon blog. Et pourtant…j’avoue qu’après avoir lu ta chronique, je me dis peut-être qu’Amelia me plairait peut-être bien.
    Je suis contente de retrouver ce bouquin sur ton blog parce que tu fais partie des lectrices en qui j’ai toute confiance et je sais que, si tu me conseilles tel ou tel livre, je peux foncer tête baissée. ^^ Alors ? Amelia, tu me le conseilles ? Franchement, j’ai bien envie de me lancer, même si le sujet n’est pas évident…j’avoue que le résumé est hyper intrigant en tous cas.
    A-Little-Bit-Dramatic Articles récents…Danish Girl ; David EbershoffMy Profile

    • Audrey says:

      Oui je te le conseille ! Ce n’est pas un coup de cœur dans le sens où ce n’est pas un livre qui m’a touchée jusqu’au plus profond de mon petit cœur mais il est très distrayant, très addictif, plutôt bien écrit et le fond est assez… saisissant on va dire. Donc pourquoi pas tenter ? 😀

Laisser un commentaire

CommentLuv badge