Critique Albert à l’Ouest

Sortie : 2 juillet 2014

C’est à Seth Farlane que l’on doit Ted, cet ourson dégénéré et lubrique apparu sur nos écrans en octobre 2012. Cet été, le réalisateur et acteur revient sur le devant de la scène avec Albert à l’Ouest, l’histoire d’un mec pas trop dégourdi et surtout, vraiment pas adapté aux exigences d’une vie dans l’univers des cowboys virils et courageux (tout ce qu’il n’est pas). Si Louise vient de le quitter, la belle Anna débarque bientôt dans sa vie et lui permet de reprendre espoir… il ignore encore qu’elle est la femme d’un célèbre bandit et que les embrouilles ne font que commencer.

Je n’avais pas spécialement apprécié la dernière réalisation de Seth car l’humour trop trash et trop lourdingue n’est pas vraiment ma tasse de thé (une blague crade passe encore, un film entier…non !). Mais n’ayant rien d’autre à voir (A toute épreuve ? Non merci ! Duo d’escrocs ? Très peu pour moi ! et j’en passe…), j’ai décidé de tenter le coup malgré tout. La salle était presque vide et durant la séance, des spectateurs sont partis, sans doute écœurés par la vulgarité du film. Pour ma part, je savais très bien ce que j’allais voir donc rien ne m’a décontenancée. Voilà bien un film qu’il faut voir au 35ème degré pour le comprendre ! Sinon, ce n’est même pas la peine de venir…

Comme prévu, Albert à l’Ouest nous sert un humour de bas étage mais qui m’a fait rire à certains moments et beaucoup moins à d’autres. Ne faites pas la fine bouche ! Personne n’est indifférent à une blague de mauvais goût, par ci, par là ! Certains délires vont quand même un peu trop loin mais rassurez-vous, ils passent vite et l’histoire continue son cours. J’ai apprécié d’y croiser des têtes connues telles que Liam Neeson ou Charlize Theron, autant d’acteurs que je n’ai pas l’habitude de voir dans un univers pareil !

Si Ted était plus original, Albert à l’Ouest m’a semblé plus intéressant. Sans doute pour son côté cartoon, pour son décor de western, pour ses paysages et pour tout l’imaginaire qui se déploie autour du thème du grand ouest, des indiens, des plaines désertiques. Tout ça, tout ça. Disons que c’était assez rythmé, assez vivant comme réalisation.

Passons sur son humour très grossier : Albert à l’Ouest est une comédie très divertissante. Les têtes d’affiche font leur job et le tout fonctionne assez bien. Malgré tout, les presque 2 heures de film se font bien sentir : l’histoire souffre de terribles longueurs (surtout la fin qui met vraiment trop longtemps à arriver). Et le réalisateur n’évite pas certains clichés (le scénario est facile et sans aucune surprise). A voir entre amis en DVD !

4 comments

    • Audrey says:

      loool ce film ne mord pourtant pas !! Il peut très bien faire l’affaire un soir où on a besoin de voir une grosse connerie ! Certes, il y a de la vulgarité mais également de l’humour tout court et une vision plutôt absurde de l’univers des cowboys, généralement pris très au sérieux !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.