Critique Jamaica Inn (BBC)

Vous le savez : j’adore voir les adaptations des livres que je viens de lire. Et inversement ! Dans ce cas précis, j’ai vu le premier épisode de Jamaica Inn avant de commencer le livre. Après avoir terminé le bouquin, j’ai regardé les deux suivants.

jamaica_inn_f_300Jamaica Inn se présente sous la forme de 3 épisodes d’une heure. Certes, le bouquin de Daphné du Maurier est assez riche mais pas forcément hyper épais donc trois heures d’adaptation, pourquoi pas !

Je vous épargne le résumé de l’histoire : je viens de publier un article sur le roman et la mini série BBC reprend évidemment la même histoire, soit celle de Mary qui débarque dans une auberge vraiment mal fréquentée.

JamaicaInn2Les points positifs

Le premier point positif, c’est le choix de Jessica Brown Findlay pour incarner Mary. J’aime beaucoup cette actrice car je la trouve à la fois douée et aussi vraiment vraiment très jolie. Elle peut avoir ce petit côté dur et sauvage qui correspond à son personnage et en cela, elle m’a parue très crédible. Sa présence a été une motivation supplémentaire à voir la série.

Autre point positif : les décors, la réalisation, l’image… Tout est au top ! J’ai vraiment retrouvé l’ambiance du roman, ce temps maussade, l’auberge sombre, les pièces inhospitalières, la solitude de l’auberge au milieu de la nature et la mer. On sent que le budget a été mis pour coller au roman et rendre hommage à l’univers créé par Daphné du Maurier.

1418450727_6Les points négatifs

Malheureusement, ils sont nombreux.

Déjà, le rythme de l’histoire est EXTRÊMEMENT lent. Mais quand je dis lent, c’est lent. Au début, j’ai trouvé ça intéressant et plutôt cohérent quand on a lu le bouquin où l’ambiance et sa lourdeur compte autant que l’action. Mais au bout de 3 heures, j’étais quand même un peu moins compréhensive, j’avoue.

L’autre souci, ce sont les différences avec le bouquin et les ajouts qui ont été faits par les scénaristes. Je venais de lire le livre et donc, je l’avais vraiment bien en tête et j’ai été surprise de voir que l’histoire avait été en partie déstructurée et que certains événements, n’étaient pas présentés exactement dans le même ordre. Certaines modifications, (comme l’âge de Mary qui a 23 ans dans le livre et 20 dans la série) m’ont semblé ridicules et sans aucun sens ! J’ai eu envie d’en évoquer quelques uns dans les lignes qui suivent.

  • Pourquoi avoir inventé un amoureux d’enfance à Mary ? Ce fameux Ned n’existe pas dans le bouquin et Mary ne reçoit donc jamais la moindre lettre de ce jeune homme lorsqu’elle habite à l’auberge.
  • Pourquoi avoir modifié tant de scènes avec le vicaire ? Dans le livre, Mary rencontre Francis Davey alors qu’elle s’est perdue sur la lande. Elle traquait son oncle pour savoir où il se rendait et le vicaire passe en cheval, la ramène chez lui puis la dépose à nouveau à l’auberge. Dans la série, elle le rencontre à l’église, puis va à son office un dimanche (ce qui n’arrive jamais dans la bouquin) et surtout, Francis Davey ne vient JAMAIS faire un tour à l’auberge pour voir ce qu’il en est. De plus, chez Daphné du Maurier, il est albinos, une particularité physique qui apporte beaucoup à son personnage car elle le rend bizarre, étrange et surtout, sans âge. Là, on se contente de nous fournir un acteur vieillissant aux cheveux pâles. Vous allez me dire que ce n’est pas grand-chose, moi je trouve que cela change l’aura du personnage.
  • Pourquoi avoir changé le personnage de Patience ? Dans le livre, elle est très effacée, très craintive, c’est une loque humaine à moitié folle. Elle est beaucoup plus normale dans l’adaptation et va même jusqu’à donner des ordres à Mary ce qui change à peu près tout au rapport que les deux femmes entretiennent. Dans le roman, Mary reste à l’auberge car elle se sent responsable de sa tante. Dans la série, cela est moins évident.
  • Pourquoi avoir intégré le couple de Will et sa fiancée ? Ils n’existent pas dans le roman et ils ne nous auraient donc pas manqué !
  • Pourquoi avoir donné tant d’importance au personnage d’Hannah qui n’est, dans le roman, que la bonne du vicaire ?

Pourquoi inventer le fait que le père de Mary était un contrebandier ? Pourquoi faire venir la milice sur la plage lors du naufrage ? Pourquoi Mary et sa tante vont aider les hommes sur la plage ? Pourquoi Mary et Jem vont-ils à l’hôtel alors que dans le livre, elle refuse de passer la nuit avec cet homme ? Pourquoi donner de très très gros indices sur le dénouement de l’intrigue dans les images « Next time » en fin d’épisode 2 censées nous introduire le dernier épisode ? Même sans avoir lu le livre, j’aurais deviné le pourquoi du comment sans même m’en rendre compte, ce qui est particulièrement génial pour tuer tout le suspens du dénouement de l’intrigue.

Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?

HEUREUSEMENT, la série termine comme le livre, ils n’ont pas poussé le vice jusqu’à nous inventer une nouvelle digression et c’est cool car j’avais très peur !

JamaicaInn1Malgré une belle distribution, une belle reconstitution et sans doute beaucoup de bonne volonté, Jamaica Inn ne m’a pas transportée alors que j’avais vraiment hâte de m’y plonger. Peut-être que l’expérience aurait été plus concluante si je n’avais pas lu le livre avant.

Cela dit, qu’on connaisse l’histoire ou pas, on aura bien du mal à se passionner pour une intrigue qui ne décolle jamais vraiment. Le côté « suspens », presque « thriller » tombe à l’eau et les personnages, parfois si ambigus dans l’œuvre, manquent ici de profondeur.

Je reste très étonnée par les modifications et les ajouts apportées à une histoire qui, mise en scène différemment, aurait pu nous dévoiler tout son potentiel dramatique. Dommage !

3 comments

  1. Kitsy says:

    Voilà, c’était lent ! Tellement lent que j’ai failli m’endormir avant la fin. Non mais c’est le sentiment que je retiens. Après moi aussi j’adore cette actrice et en effet les décors sont géniaux. Mais l’intrigue n’avançait pas. Je n’ai regardé que la première partie mais j’ai eu le sentiment qu’il ne se passait rien du tout. Je n’ai pas lu le livre mais généralement ça m’agace quand le réalisateur prend trop de libertés à ce niveau là. Je vais lire le livre et je verrais si j’ai envie de regarder ou pas du coup XD.
    Kitsy Articles récents…Outlander T1 : Le chardon et le tartan (Diana Gabaldon)My Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.