Critique La Recluse de Wildfell Hall

Je n’ai jamais lu La Recluse de Wildfell Hall et je ne connaissais absolument pas l’histoire. Le visionnage de cette adaptation m’a donc permis de faire la rencontre de personnages et de situations dont j’ignorais tout. Je n’ai, en toute logique, aucune idée de la fidélité de l’adaptation. Je ne sais pas si les acteurs correspondent aux rôles et si l’ambiance est bien rendue ! Néanmoins, je suis presque persuadée que c’est le cas.

Évidemment, ces 3 épisodes datent de 96 et je trouve que l’ensemble a quand même pas mal vieilli. On sent pourtant que la réalisation est particulièrement soignée. Malheureusement, je n’ai pas accroché.

The Tenant of Wildfell Hall

Résumé

Mrs Helen Graham débarque au manoir de Wildfell sans crier gare et excite l’intérêt de toute la bonne société habitant aux environs. Qui est cette femme esseulée ? Elle se dit veuve et semble très protectrice avec son jeune fils, Arthur. A-t-elle un lourd secret à cacher ? Gilbert Markham, jeune cultivateur, n’est pas insensible à cette nouvelle locataire.

 

Wildfell1

Mon avis

Malgré des qualités évoquées en introduction, je n’ai pas vraiment craqué pour cette adaptation BBC. J’ai mes raisons, elles valent ce qu’elles valent mais les voici !

  • L’histoire

Je ne m’attendais absolument pas à une histoire aussi sombre et aussi « violente ». Quand Helen épouse Arthur, elle s’imaginait apparemment que l’amour et le mariage pouvaient le changer. Or, il n’en est rien. Vicieux et pervers il est, vicieux et pervers il restera. L’alcool joue bien entendu un rôle important dans sa descente aux enfers et on peut penser qu’Anne Bronte s’est directement inspiré de son frère, Branwell, qui avait lui aussi la descente facile…

Bref, au menu : des maltraitances physiques, du mépris, de la moquerie, de la trahison… Helen en voit de toutes les couleurs et c’est vraiment pas drôle.

Je m’attendais à un peu plus de romance (j’ai donc particulièrement apprécié le début et la toute dernière scène…) alors qu’on nous raconte plutôt les désillusions d’un mariage et la lutte d’une femme pour s’en dépêtrer/être indépendante/se faire respecter comme individu dans une société pas vraiment adaptée à son caractère.

  • Le casting

Je n’ai pas vraiment eu de coup de cœur pour les acteurs. Si j’ai beaucoup aimé la voix de Tara Fitzgerald, j’ai trouvé son interprétation (à moins que ce soit son personnage tout court ?) peu attachante. Helen est une femme qui m’a parue, certes terriblement blessée par la vie mais surtout, terriblement austère.

Je n’ai absolument rien contre Toby Stephens mais je ne suis pas extrêmement fan pour autant. Néanmoins va dire qu’en 96, il était plutôt, voire très, beau gosse. Donc : je valide quand même !

  • Le cadre, les couleurs

La Recluse de Wildfell Hall est loin d’être une mauvaise adaptation mais elle a été tournée en 1996 et cela se sent un peu je trouve. J’ai trouvé que la réalisation manquait franchement de modernité, que les décors étaient oppressants, que l’ambiance était froide, sombre… à l’image des sentiments éprouvés par les personnages pour qui la vie n’est pas un long fleuve tranquille, certes.

Mais je vous avoue que les ciels plombés 99 % du temps, ça ne rend pas très bien à l’écran.

La Recluse de Wildfell Hall n’a absolument pas été un coup de cœur pour moi. D’habitude, les téléfilms BBC me donnent envie de lire les livres dont ils sont adaptés mais je pense que je passerai mon tour sur celui-là. Malgré tout, je ne regrette pas d’avoir vu ces 3 épisodes, ne serait-ce que pour découvrir (de loin) l’œuvre d’Anne Bronte. Je pense donc que je lirai plutôt Agnès Grey quand je m’attaquerai à son cas ! 

 

5 comments

  1. sanasan says:

    J’ai eu exactement le même ressenti que toi! Je ne sais pas vraiment si c’est parce qu’il a mal vieillit, d’autres adaptations de cet époque dont O&P, pour ne citer que lui ne m’ont pas faire ressentir cette impression qu’il fait gris et moche 24/24!!!! Et puis les scènes tournées en intérieur idem! Glauque à l’extrême! Le mobilier, la déco, les cheminées grisâtre!!!! Et jusqu’à leurs tenues que j’ai trouvé austères! Alors la franchement c’est hyper drôle que tu parles de la voix de Tara Fitzgerald! Je me suis fait la remarque qu’elle avait une voix de « pilier de bar » 🙂 Et tout comme toi, je n’ai pas du tout accroché avec cette actrice que j’ai trouvé froide et franchement antipathique.Même après avoir découvert les violences qu’elle avait subit, je n’ai pas réussit à l’apprécier 🙂 Cela dit, d’une manière générale, j’ai bien aimé cette adaptation, comme toi je n’ai pas lu le roman, mais je passe mon tour aussi ! 🙂
    sanasan Articles récents…Cinq livres qui ont marqué ma vieMy Profile

    • Audrey says:

      C’est vrai que O&P avec Colin Firth date de la même époque. Il y a un petit côté vieilli mais c’est quand même pas la même chose…

      Ouais les scènes en intérieur sont limites les pires. Qu’il fasse un temps pourri, pourquoi pas, mais qu’on ait l’impression qu’ils vivent tous dans un caveau, c’est moyen !

      Tara Fitzgerald j’aime bien son timbre de voix mais je vois tout à fait ce que tu veux dire ! 😀 Le personnage, de toute manière, n’est pas très attachant à la base et elle n’a pas aidé à l’humaniser….

  2. Le Vampire Aigri says:

    Oh c’est dommage ! Une adaptation de la BBC pas convaincante ?
    J’ai le roman mais je ne l’ai pas encore lu, mais c’est un vrai plaisir de lire un classique victorien et de voir l’adaptation par la BBC qui est habituellement douée pour ce genre d’exercice… (bien que c’est un vrai défi de les trouver…)
    Pour la gravité de l’histoire (j’ai lu en diagonal, je ne sais pas si tu rentres beaucoup dans les détails ou non), je suis à peine surprise en fait : Anne Brontë rejoint enfin ses sœurs dans le fan-club des hommes violents ? 😀 (oui, je sors…)
    Agnès Grey est bien plus léger et c’est une romance dans la pudeur, j’ai assez bien aimé de mon côté, j’espère qu’il sera convaincant !

    … Et tudieu, serait-ce un jeune inspecteur Lestrade de l’adaptation moderne de Sherlock Holmes ?! 😀

Laisser un commentaire

CommentLuv badge